Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Corée du Nord : Kim Jong-Un est porté disparu depuis trois semaines

Corée du Nord : Kim Jong-Un est porté disparu depuis trois semaines

Alors que le dictateur apparaît trois à quatre fois par semaine dans les médias locaux, il n’est plus apparu à la télévision depuis le 3 septembre. Aucune explication n’a été donnée par le pouvoir…

kim-jong-un

Mais où est donc passé Kim Jong-Un ? Le dirigeant nord-coréen, d’ordinaire si présent médiatiquement (il apparaît en moyenne trois à quatre fois par semaine) n’a plus donné signe de vie depuis trois semaines. Sa dernière apparition publique date du 3 septembre à Pyongyang, date à laquelle il a assisté à un concert en compagnie de son épouse, Ri Sol-Ju. Dès lors, les rumeurs les plus folles circulent notamment sur l’état de santé du dictateur, âgé de 30 ou 31 ans selon les sources.

Il faut dire qu’en juillet, Kim Jong-Un avait été vu claudiquant à l’occasion du 20e anniversaire de la mort de son grand-père Kim Il-Sung, fondateur du régime – un boitillement qui avait particulièrement intrigué tant le dirigeant nord-coréen soigne son image d’homme puissant et inébranlable.

Mais ce qui tout autant intrigant, c’est l’absence présumée du dictateur à l’ouverture cette semaine d’une nouvelle session du Parlement, qui ne se réunit pourtant qu’une ou deux fois par an…

Mais comme le relaie Les Echos, les médias d’Etat nord-coréens viennent de donner une explication à cette absence prolongée. Selon eux, leur leader est malade : ainsi, officiellement, Kim Jong-Un souffrirait “d’inconfort”. “Grâce aux minutieux efforts de notre Maréchal qui continue d’éclairer la voie du peuple, tel la lueur d’une flamme, et ce bien qu’il souffre d’un inconfort, la fortune et la prospérité de notre socialisme est préservée”, a indiqué ce vendredi, selon Les Echos, la voix-off d’un reportage télévisé montrant des images d’archives sur lesquelles le dictateur semble peiner à marcher.

De plus, des sources anonymes, citées par l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, ont assuré que le dirigeant nord-coréen était effectivement malade et se soignait dans le plus grand secret. « Kim Jong-un est atteint de goutte. C’est pourquoi il boite des deux jambes : à ma connaissance, il souffre de goutte, d’hyperuricémie, d’hyperlipidémie, d’obésité, de diabète et de haute pression artérielle”, indique un expert relayé par Les Echos.

Selon les médias sud-coréens, des médecins étrangers auraient été consultés se seraient rendus récemment à Pyongyang pour soigner le dictateur.

Atlantico

Publié le 27 septembre, 2014 dans Corée du Nord, Monde, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*