Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Israël bloque la vente d’armes à l’Ukraine pour ne pas mécontenter Moscou

Israël bloque la vente d’armes à l’Ukraine pour ne pas mécontenter Moscou

Par crainte de mécontenter la Russie, le ministère des Affaires étrangères israélien a mis son veto à un projet de vente à l’Ukraine d’armes israéliennes. Israël affiche une prudente neutralité dans l’épreuve de force entre la Russie et l’Ukraine.

netan-pout

Une affaire de Mistral à l’envers ? Un projet de vente à l’Ukraine d’armes israéliennes a récemment été bloqué par crainte de mécontenter la Russie, a indiqué lundi la deuxième chaîne de télévision israélienne.

Une délégation ukrainienne a effectué ces dernières semaines une visite en Israël en vue d’acquérir du matériel militaire, notamment des drones, pour les utiliser contre les séparatistes pro-russes, selon la chaîne.

Le ministère israélien de la Défense a dans un premier temps donné son feu vert à la vente à l’Ukraine de drones produits par l’entreprise israélienne Aeronautics. Mais le ministère des Affaires étrangères, qui doit également donner son aval à toute exportation d’armes, a mis son véto à la transaction.

Les “capacités de nuisances non négligeables” de la Russie

Le ministère des Affaires étrangères a fait valoir que cette vente risquait de provoquer le mécontentement de la Russie et d’inciter son président Vladimir Poutine à débloquer des ventes d’armes à la Syrie et à l’Iran, pays considéré comme l’ennemi numéro un d’Israël.

Israël affiche une prudente neutralité dans l’épreuve de force entre la Russie et l’Ukraine.

Cette position est avant tout due à la crainte qu’inspirent les “capacités de nuisances non négligeables” de la Russie, avait récemment expliqué à l’AFP un diplomate israélien.

“Nous marchons sur des oeufs car Moscou a les moyens d’exprimer son mécontentement en fournissant par exemple des armes sophistiquées à la Syrie ou en renforçant sa coopération dans le domaine nucléaire avec l’Iran”, avait-il souligné.

Lexpress.fr

———————-

Bonus : extrait TV Libertés du 18/09/2014

“Alors qu’un septième de la population israélienne a la double nationalité russo-israélienne, Vladimir Poutine mise sur l’effritement des relations entre Tel Aviv et Washington, notamment du au soutien aux islamistes en Égypte et en Syrie.”

via l’excellent blog de réinformation Fortune Desouche

Publié le 20 septembre, 2014 dans Europe & UE, Politique & Loi, Russie, Sionisme & Israël.

Publicité

Laissez un commentaire

*