Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Condamné à mort pour avoir « insulté le prophète » sur Facebook

Condamné à mort pour avoir « insulté le prophète » sur Facebook

condamne-a-mort-islam

Un blogueur a été reconnu coupable d’avoir insulté le prophète Mahomet dans ses publications sur Facebook et a été condamné à mort. Une source informée a déclaré à la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran que le blogueur, Soheil Arabi, sera en mesure de faire appel à la décision jusqu’au 20 Septembre 2014.

Des agents de la Division des Gardes Révolutionnaires (IRGC) ont arrêté Soheil Arabi, 30 ans, et sa femme en Novembre 2013. La femme d’Arabi a été libérée quelques heures plus tard, mais il a été maintenu isolé pendant deux mois à l’intérieur du quartier 2-A du CGR à la prison d’Evin. La Branche 76 de la Cour pénale Téhéran, sous le juge Khorasani, a déclaré qu’Arabi était coupable de « sabb al-nabi » (insulte envers le Prophète), le 30 Août 2014.

« La façon dont il a été arrêté était illégale. Il n’est pas clair comment les agents ont pu entrer dans leur maison à ce moment-là dans la matinée. Toutes les portes étaient verrouillées et les membres de la famille dormaient. Les agents sont entrés dans sa maison et chambre à coucher. Lui et sa femme ont été arrêtés et certains de leurs photos et leurs effets personnels ont été emportés après que leur maison soit fouillée », a dit la source.

« Soheil possédait huit pages Facebook sous différents noms, et il a été accusé d’avoir insulté les Imams et le Prophète en raison du contenu de ces pages. Il a accepté les frais, mais tout au long du procès, il a déclaré qu’il écrivait le matériau sans réfléchir et qu’il était dans un état psychologique déplorable, » a dit la source à la campagne. (…)

Iran Human Rights, le 16 Septembre 2014

Publié le 18 septembre, 2014 dans Internet, Iran, Islam.

Publicité

Laissez un commentaire

*