Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

36 enfants Syriens morts après s’être fait vacciner contre la Rougeole dans un programme sponsorisé par l’ONU

36 enfants Syriens morts après s’être fait vacciner contre la Rougeole dans un programme sponsorisé par l’ONU

enfant-syrien

Près de 36 enfants seraient décédés mardi soir d’une mort atroce après avoir été vaccinés contre la rougeole contaminés, dans le cadre d’un programme parrainé par l’ONU, au nord de la Syrie tenu par les rebelles.

Les médecins des cliniques des villes de Jirjanaz et de Maaret al-Nouman, dans la province d’Idlib au nord-est, ont dit que les enfants ont commencé à tomber malade peu de temps après l’injection des doses.

Les organisations de secourisme situées près de la frontière Turque ont déclaré que la perte de la vie était énorme, pouvant même aller jusqu’à 36, avec plus d’une douzaine d’autres enfants dans un état grave.

« C’est très mauvais. Nous avons dépassé les 30 morts. Les enfants meurent très rapidement », a déclaré Daher Zidan, le coordinateur de l’organisation médicale, UOSSM. « Nous pensons que la situation va empirer. »

La coalition de l’opposition syrienne, qui contrôle la région de la province d’Idlib et qui a administré le programme, a déclaré qu’elle avait arrêté le projet de vaccination.

« Le ministère de la Santé du gouvernement provisoire syrien a demandé l’arrêt de la deuxième phase de campagne de vaccination contre la rougeole, qui a débuté lundi… Suite à plusieurs décès et blessures chez des enfants dans les centres de vaccination de la campagne d’Idlib », a déclaré un communiqué.

Les experts médicaux ont déclaré qu’un lot de vaccins contaminés était probablement à l’origine de l’incident.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé la campagne de vaccination pour s’assurer que 1,6 million d’enfants obtiennent une protection contre la rougeole cet été au nord de la Syrie.

L’organisation a déclaré qu’elle vérifiait les rapports et ne pouvait pas confirmer le nombre de victimes.

Plusieurs sympathisants de l’opposition ont fait circuler les images d’enfants agonisants sur les sites de médias sociaux en suggérant que le vaccin aurait été contaminés avec du cyanure, peut-être par des agents du régime.

Idlib est l’un des rares bastions du mouvement rebelle syrien soutenu par l’Occident, qui a été largement éclipsé par l’État islamique ou Al Nosra dans les régions non tenues par le régime syrien.

Mohammad Mowas, un médecin syrien travaillant en Turquie, a déclaré que les symptômes présentent un ralentissement progressif de la fréquence cardiaque et les nourrissons deviennent bleus, et sont compatibles avec un empoisonnement au cyanure.

« Cela ressemble à une tentative délibérée de saboter les vaccins », a t-il dit.

Sydney Morning Herald

Publié le 18 septembre, 2014 dans Islam, ONU, Santé, Syrie, Turquie, Vaccins.

Publicité

Laissez un commentaire

*