Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Obama entre en guerre contre l’État Islamique; Hollande prêt à l’accompagner

Obama entre en guerre contre l’État Islamique; Hollande prêt à l’accompagner

obama

Pour la troisième fois, les États-Unis entrent en guerre au Moyen-Orient. Dans leur ligne de mire : l’État islamique.

À mille lieues du Barack Obama indécis qui avouait cet été n’avoir aucune stratégie d’attaque anti-terroriste, c’est un homme sur le pied de guerre qui a pris la parole depuis la Maison-Blanche, lors d’une allocution télévisée symboliquement programmée la veille de l’anniversaire du 11 septembre.

Détaillant son plan, le président américain a ainsi promis de « poursuivre l’État islamique où qu’il soit », tout en prévenant le régime de Bashar el-Assad qu’il n’hésiterait pas «à les frapper en Syrie » précisant toutefois qu’il n’enverrait pas de soldats américains combattre au sol.

Largement soutenu par la classe politique et ses concitoyens horrifiés par les violences perpétrées par les islamistes, le président américain a prévenu que le conflit n’a rien à voir avec les guerres en Irak et en Afghanistan, il pourrait durer plusieurs années. Ferme, Obama a insisté sur le leadership du pays dans les grandes luttes modernes (Ukraine, Syrie, le virus Ebola qui frappe l’Afrique de l’Ouest ). « Si vous menacez l’Amérique, vous ne trouverez pas de refuge», a-t-il insisté. (…)

Vanity Fair

EI : la France prête à agir en Irak, pas en Syrie

La France est prête à participer « dans le respect du droit international » à une coalition internationale pour lutter contre l’Etat islamique en Irak, a déclaré vendredi le président français François Hollande, excluant pour l’heure une action en Syrie.

« La France est prête à agir dans le respect du droit international » contre l’Etat islamique en Irak, a déclaré M. Hollande, en posant également comme préalable un « cadre politique » avec la constitution d’un gouvernement irakien. (…)

Le Figaro via ABC News

Publié le 11 septembre, 2014 dans Califat Islamique, Etats-Unis, France, Irak, Syrie.

Publicité

Laissez un commentaire

*