Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’anxiété et les somnifères « liés à la démence »

L’anxiété et les somnifères « liés à la démence »

anxiete-demence

L’utilisation à long terme de pilules pour l’anxiété et les troubles du sommeil peuvent être liés à la maladie d’Alzheimer, une étude suggère.

Une étude d’adultes canadiens âgés a révélé que la consommation de benzodiazépines pendant trois mois ou plus était liée à un risque accru (jusqu’à 51%) de la démence.

Les directives du NHS déclarent que les médicaments doivent être pris pendant huit à 12 semaines tout au plus.

L’équipe Franco-Canadienne a dit que le lien n’est pas définitif, c’est un autre avertissement que les traitements ne doivent pas excéder trois mois.

« L’utilisation des benzodiazépines est associée à un risque accru de la maladie d’Alzheimer », la chercheuse principale, Sophie Billioti de Gage de l’Université de Bordeaux, France, et ses collègues ont écrit dans le BMJ.

Cette étude montre un lien évident entre l’utilisation des benzodiazépines et la maladie d’Alzheimer mais il est difficile de connaître la raison qui sous-tend ce lien.
– Dr Eric Karran Alzheimer’s Research UK

« L’utilisation injustifiée à long terme de ces médicaments doit être considérée comme un problème d’ordre de santé publique. »

L’étude a été portée sur 2.000 cas de la maladie d’Alzheimer chez des adultes âgés de plus de 66 ans et vivants au Québec. Tous avaient du benzodiazépine de prescrit. (…)

Source: BBC.com, le 10 Septembre 2014

Publié le 10 septembre, 2014 dans France, Grande-Bretagne, Psychologie, Santé, Science, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*