Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les djihadistes britanniques de l’EI veulent « revenir au Royaume-Uni » car ils regrettent d’avoir participé au Djihad en Syrie

Les djihadistes britanniques de l’EI veulent « revenir au Royaume-Uni » car ils regrettent d’avoir participé au Djihad en Syrie

Les combattants djihadistes britanniques ont contacté une université londonienne en disant qu’ils regrettent avoir voyagé en Syrie et Irak pour rejoindre les fondamentalistes islamistes.

Le professeur Peter Neumann du King’s College a dit que son département est entré en contact avec un certain nombre de djihadistes britanniques qui veulent revenir au Royaume-Uni mais qui craignent d’être emprisonnés.

Il a dit que le gouvernement devrait mettre en place un « programme de déradicalisation » pour ces anciens combattants djihadistes, faisant écho aux appels du chef du Labour Party, Ed Miliband, qui le mois dernier a suggéré un programme obligatoire de déradicalisation de ceux qui participent à la périphérie de l’État islamique.

Le professeur Neumann, qui travaille au Centre international de l’université pour l’étude de la radicalisation et la violence politique, a déclaré au Times: « Les gens avec qui nous avons parlé … veulent arrêter la guerre, et se sentent piégés car tout le gouvernement parle de les envoyer en prison pour 30 années. »

Un djihadiste, qui prétend représenter 30 autres, a contacté l’université durant la dernière quinzaine pour dire qu’il y a un sentiment de désillusion, car certains qui ont voyagé pour lutter contre le régime du président Assad en Syrie, sont plutôt forcés de s’impliquer dans les combats entre les groupes rebelles.

Il a dit: « Ce n’est pas ce pourquoi nous y sommes allés, mais si nous revenons (en Grande Bretagne) nous irons en prison. Maintenant, nous sommes obligés de combattre, quelles options avons-nous? »

Source: Standard.co.uk, le 5 Septembre 2014

Publié le 8 septembre, 2014 dans Califat Islamique, Grande-Bretagne, Irak, Islam, Syrie.

Publicité

Laissez un commentaire

*