Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Meurtres des Journalistes: Des vidéos fabriquées pour justifier une future intervention militaire?

Meurtres des Journalistes: Des vidéos fabriquées pour justifier une future intervention militaire?

Note : Ne pas oublier que Al Jazeera appartient au Qatar pendant la lecture de cet article.

ei-hollywood

DOHA: Un rapport d’Al Jazeera a stipulé que les exécutions des deux journalistes américains James Foley et Steven Sotloff ressemblent à un casting d’Hollywood, déclarant qu’elles pourraient être utilisées comme prétexte par l’occident pour lancer une intervention militaire en Syrie.

Le rapport, publié dans la section « rapports et interviews » du site internet de la chaine pan-Arabique mardi dernier, déclarant que Foley a fabriqué la vidéo, a déclaré alarabiya.net.

« Peut être que la première chose qui est portée à l’attention du spectateur » dans la première vidéo de décapitation est que « Foley jouait le rôle du champion et pas seulement celui de la victime, car il récite une déclaration très longue digne d’une performance théâtrale exceptionnelle, et il semblerait qu’en suivant le mouvement de ses yeux, qu’il était en train de réciter le texte d’un prompteur, » a déclaré le rapport d’Al Jazeera.

Le rapport exprimait même des doutes sur l’identité du tueur masqué, en disant: « Qu’il n’avait pas les traits de caractère du jihadiste lambda, mais qu’il était très similaire à un acteur d’Hollywood. »

Pour maintenir la déclaration que la décapitation était une « mise en scène », le rapport d’Al Jazeera a revu les détails de l’exécution. Il déclare qu’une analyse de la vidéo au ralenti montre que le « couteau a transpercé la nuque de la victime six fois sans qu’il n’y ait de sang. »

« Le réalisateur voulait nous convaincre que la décapitation a eu lieu après avoir coupé la vidéo, pour montrer sa tête détachée de son corps le tout dans un montage injustifié, » selon le rapport.

Il ajouta que les mêmes critiques s’appliquent également à la vidéo de l’exécution de Sotloff. Similaire à celle de Foley, selon le rapport, Sotloff ne présentait aucun signe de peur, ni lors de sa lecture, ni lors de son exécution.

Il a également soulevé des questions sur la façon dont Foley, qui a été kidnappé en 2012, a atterri aux mains de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). De plus, il a émis des doutes sur l’identité de l’homme exécuté, affirmant qu’il ne ressemble pas à Foley.

Il citait les «activistes», affirmant que Foley avait déjà travaillé pour le Département d’État américain et qu’il aurait eu des liens avec les renseignements, « ce qui pourrait signifier qu’il est connivence dans la fabrication de l’enregistrement vidéo. »

Le rapport d’Al Jazeera a affirmé que « les prétendues décapitations » pourraient être utilisées pour justifier une future guerre, comme la justification de George W. Bush pour l’invasion de l’Irak en 2003. En 2003, Bush commercialisa son idée d’envahir l’Irak sur la base de rapports affirmant que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive.

Source: Arab News, le 6 Septembre 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*