Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Côte d’Ivoire : « Ébola est un virus de Blancs qui va décimer tous les Noirs »

Côte d’Ivoire : « Ébola est un virus de Blancs qui va décimer tous les Noirs »

La rumeur a pris il y a une semaine à Kotouba, dans le nord de la Côte d’Ivoire: quand les téléphones ont carillonné en pleine nuit, tout le village s’est mis à boire de l’eau salée pour combattre Ébola. « C’est dû à une révélation d’un monsieur. Il nous a dit que le virus était arrivé dans le pays et qu’on devait manger de l’oignon, prendre du sel, en boire et se frotter le corps avec pour que la maladie parte« , raconte Siamou Kobenan. Cette adhésion massive au sel, aurait provoqué une épidémie de… diarrhée.

Mi-août, Abidjan a suspendu les vols avec les pays affectés, avant d’interdire toute compétition sportive internationale sur son territoire. Nul ne sait où se tiendra la rencontre face à la Sierra Leone (autre pays fortement affecté), qualificative pour la Coupe d’Afrique des nations de football, prévue le 6 septembre à Abidjan. Difficile toutefois de cloisonner un pays aux frontières si poreuses. A Odienné, grande ville du Nord-Ouest proche de la Guinée, une traversée clandestine coûte 15.000 francs CFA, raconte un habitant. 23 euros suffisent donc pour potentiellement infecter la Côte d’Ivoire.

L’interdiction de manger de la viande de brousse, qui véhicule la maladie, a d’abord été assortie d’un renforcement du dispositif médical. Pourtant dans certaines localités rurales, « on continue de manger de la viande de brousse en se disant: Ébola c’est un virus des Blancs pour décimer la population africaine‘ », déplore l’universitaire Jules Évariste Toa.

RTL

Publié le 27 août, 2014 dans Monde, Santé, WTF.

Publicité

Laissez un commentaire

*