Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les raisons du crash du vol MH17 classées secret défense

Les raisons du crash du vol MH17 classées secret défense

obamapoutine

Eh bien, eh bien, voilà que, tout à coup, les raisons du crash du Boeing 777 sont classées secret défense !

La Hollande, La Belgique, L’Australie et l’Ukraine ont signé, il y a 10 jours, un « Accord de Non-Divulgation », qui interdit à ces pays de divulguer les résultats de l’enquête concernant le MH17 et leur donne un droit de veto les uns sur les autres. On ne sait pas trop encore ce qu’il en est de la Malaisie. Elle a d’abord « catégoriquement refusé de signer », puis elle l’a peut-être fait discrètement. Cela n’a pas été confirmé par Kuala Lumpur.L’accord signé le 8 août stipule que les progrès et les résultats de l’enquête sur le terrible accident survenu au Boeing 777 malaisien seront gardés secrets.

Selon le correspondant de [l’Agence de presse] Unian, à un briefing à Kiev, le 10 août, le porte-parole du Procureur Général, Yuri Boychenko, a déclaré que l’enquête se poursuivait et que ses résultats ne seraient publiés que lorsqu’elle serait tout à fait terminée, et seulement si tous les signataires étaient d’accord.

Chaque signataire peut exercer son droit de veto, sans avoir à le justifier.

C’est seulement après avoir signé cet accord que le Conseil suprême d’Ukraine (Verkhovna Rada) a donné l’autorisation à des enquêteurs malaisiens d’aller inspecter le site du crash de l’avion de ligne de la Malaysian airlines dans la région de Donetsk.

Selon des experts internationaux, l’enquête sur le crash du Boeing 777 malaisien pourrait prendre plusieurs semaines.

La seconde étape de recherche des corps des victimes sera discutée la semaine prochaine.

Tout cela signifie que les résultats de l’enquête sont classifiés et que nous ne saurons jamais ce qui s’est vraiment passé (nous avons déjà connu cela), ou alors nous ne le saurons que dans quelques années, lorsque les causes politiques du désastre n’auront plus d’importance.

C’est bien simple, les résultats intermédiaires de l’enquête prouvaient sans conteste l’innocence de la Russie et/ou de la République populaire de Donetsk dans la mort des passagers de l’avion malaisien, et cela ne plaît pas du tout aux pays signataires. Je ne fais bien sûr pas référence aux citoyens ordinaires ni aux parents des victimes, mais aux élites dirigeantes de ces pays.

PS. Aux dernières nouvelles, la Malaisie aurait finalement refusé de signer l’accord.

Mark Sleboda
Traduit par Dominique Muselet pour vineyardsaker.fr

Source : Well Well Well, All of a sudden the Reasons for MH17 Crash are made Classified! (for-the-fans.com, anglais, 19-08-2014)
Source française: Vineyardsaker.fr
via Les Moutons Enragés


Publicité

Laissez un commentaire

*