Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Abu Bakr Al Baghdadi est Simon Eliott ? Oui, mais bien sûr, et le Pape est un agent du KGB !

Abu Bakr Al Baghdadi n’est pas un “agent juif du Mossad dénommé Simon Eliott”

Article du site Islam & Info que nous nous permettons de relayer afin de clarifier certains points concernant le leader du nouveau « Califat » proclamé en Juillet dernier. Pour comprendre ce qui va suivre nous vous invitons tout d’abord à lire l’article : Al-Baghdadi le Calife de l’Etat Islamique ne serait autre que Simon Elliot de Croah.fr, qui a fait un énorme tabac sur internet et qui a même été traduit sur le site Veterans Today

Joe Le Corbeau ne supportant pas que des gens ‘debunkent’ son article, se moque du blog Islam & Info dans cet article : Le blog Islam&Info à la solde des pétrodollars ?. Donc puisque nous le relayons je suppose que nous sommes désormais des Saoudiens ! Une nouvelle appellation pour nous autre sur nouvelordremondial.cc

——

hoax-hoax-simon-elliot

Les complotistes nous donnent à nouveau du travail. Depuis l’émergence des réseaux sociaux, le buzz ne limite plus un site Internet à sa sphère politique ainsi on peut vite se retrouver sur un site d’extrême-droite ou d’extrême-gauche sans même le savoir. L’information se trouvant sur son fil d’actualité Twitter ou Facebook, les plus naïfs peuvent vite se perdre sur des blogs complotistes, sionistes voire islamophobes.

Depuis quelques jours, une information nous est souvent envoyée par nos lecteurs qui se questionnent. L’autoproclamé “Calife Al Bagdadi” dont on parle tant dans les médias serait un juif du Mossad (services secrets israéliens) ayant reçu des cours intensifs de religion et de stratégie pour nuire aux pays musulmans à la frontière d’Israël. Il aurait rencontré John Mc Cain avec plusieurs rebelles de l’ASL (branche très modérée de la rébellion syrienne).

mccain

L’infiltration des groupes armés n’est pas une révélation pour ceux qui s’intéressent à la géopolitique mondiale. Depuis toujours, les services secrets (qu’ils soient occidentaux ou arabes), infiltrent les insurgés pour mieux les combattre. Si on est en droit de se questionner sur l’Etat Islamique, notamment son rôle en Syrie où depuis son implication les rebelles sunnites n’avancent plus suite à des conflits fratricides. Il est important d’apporter des preuves quand on accuse le chef de l’E.I, Abu Bakr al Bagdadi, d’être un juif agent du Mossad nommé Simon Eliott. La rumeur intervient au moment où la rébellion sunnite irakienne composée de nombreuses tribus, d’anciens haut gradés de l’armée de Saddam Hussein et l’Etat Islamique mettent en déroute le gouvernement extrémiste chiite Al Maliki et son successeur.

LOL

De nombreux sites ont relayé cette information étonnante passée en quelques blogs de rumeur à vérité absolue pour le lecteur non avisé.

D’après les premières informations dont nous disposons, la déclaration selon laquelle Abu Bakr al Baghdadi aurait été formé par le Mossad viendrait d’une nébuleuse de sites chiites irano-libanais connus pour leur désinformation constante sur les questions de géostratégie au Moyen Orient. Prenant le parti de l’Iran et du Hezbollah, tout mensonge pouvant discréditer les adversaires sont bons à propager quitte à se ridiculiser au final.

La nouvelle est vite atterrie sur le site Algérie1 connu aussi pour ces mensonges et son manque de déontologie journalistique dans la vérification des sources. Ce site récupère constamment la propagande chiite pour discréditer les musulmans sunnites. Les réseaux laïcs sur la toile sont importants au Maghreb où ils ont notamment investi dans les webmag d’actualité.

La rumeur s’est rapidement transformée en information vérifiée. Dépassant les barrières de la langue, cette intox a été traduite en anglais, italien sur des médias jugés sérieux…

En France de nombreux sites ont aussi récupéré cette annonce. Les sites de la “dissidence” qui sont une courroie de transmission de la propagande chiite en France n’ont pas hésité à faire plusieurs articles sur le sujet quitte à en rajouter avec des photographies non-sourcées et non-vérifiées. Le problème est qu’après vérification tout est faux de A à Z.

simon-elliot

Photo du site openews.eu

Abu Bakr al-Baghdad : un juif nommé Simon Eliott et formé en sciences islamiques par le Mossad ?

Sur le site observatoire-qatar.com, le chercheur Romain Caillet affirme que le nouveau “Calife” de l’Etat Islamique est un irakien nommé “Ibrahim al-Badri, né en 1971 dans la ville irakienne de Samarra. Abu Bakr al-Baghdadi est théologien de formation, titulaire d’un doctorat en sciences coraniques. Jusqu’à l’invasion américaine de 2003, il exerçait les charges d’imam, officiant successivement dans des mosquées de Samarra, Bagdad puis enfin Falloujah, et de professeur à l’université islamique de Tikrit, sans que l’on sache précisément combien de temps il y enseigna”.

Abu Bakr al-Baghdadi : agent du Mossad qui a rencontré John Mc Cain avec les rebelles de l’ASL ?

Etant donné les proportions provoquées par cette intox, des membres de l’ASL ou des proches ont donné le nom du rebelle en compagnie de John Mc Cain. Il s’agit d’Ahmed Hayyan et non d’Abu Bakr al-Baghdadi.

simon-2

Abu Bakr al-Baghdadi : agent du Mossad selon Edward Snowden ?

D’après les sites de la “dissidence”, l’information viendrait d’Edouard Snowden. Si nous savons dorénavant qu’il est presque sûr que ce hoax a été inventée dans les bureaux des services iraniens, Wikileaks a fini par dévoiler le mensonge en lançant un démenti.

dementi

D’après wikileaks, il n’y aucune preuve dans les documents de Snowden que le chef de l’Etat Islamique a été entraîné par le Mossad et encore moins qu’il soit juif. Une nouvelle preuve du mensonge que beaucoup de musulmans ont relayé croyant bien faire.

« Ô vous qui croyez ! Si un homme pervers vous apporte une nouvelle, vérifiez-en la teneur, de crainte de faire du tort à des innocents, par ignorance, et d’en éprouver ensuite des remords.» (S.49, V.6)

Depuis l’émergence d’Internet dans les pays musulmans, certains réseaux laïcs arabes proches des ONG occidentales n’hésitent pas à mentir sur les différents conflits au Moyen Orient. Leurs alliés ? Les services iraniens relayés par les journalistes maghrébins laïcs et islamophobes qui chaque jour inventent de nouvelles affaires à dormir debout. La plus connue est celle du faux “jihad du sexe” amplement relayé par les réseaux chiites, laïcs et “dissidents” français. Dans tous les blogs on accusait les musulmanes sunnites particulièrement les tunisiennes de se prostituer en Syrie. En quelques images, cette propagande grossière et insultante avait été balayée par nos soins poussant les journaux français à revenir sur leurs propos mensongers sans pour autant s’excuser d’une telle erreur.

De nombreux sites se sont lancés récemment dans le buzz et l’information pour vendre tee shirts et posters. Ces derniers attirent de plus en plus de musulmans suite aux nombreuses vidéos publiées sur Gaza ou les mensonges grossiers qui attirent les curieux. Pendant le Ramadan, les massacres à Gaza et l’emballement des réseaux sociaux ont permis à ces blogs dits dissidents de se faire une clientèle musulmane apte à réfléchir et à comprendre les enjeux géopolitiques au Moyen-Orient. Cependant, le musulman doit être vigilant. Lorsque les informations données n’ont qu’une provenance : les services secrets iraniens qui inondent la toile de mensonges pervers visant à discréditer l’Islam. Il est important de faire attention et de mettre en garde.

Le partage d’une information ou le retweet ne sont pas de simples clicks annodins. Il est question de participer à une guerre médiatique dans laquelle s’est engagée les réseaux chiites et laïcs dans le monde musulman. C’est participer à une campagne mensongère visant à dire qu’un musulman (avec toutes ses erreurs et ses déviances) est un juif, le rendant ainsi mécréant. Dire que la rébellion sunnite (qui n’est pas la propriété de l’Etat Islamique) est dirigée par un agent du Mossad, discrédite ainsi des dizaines (centaines ?) de tribus sunnites irakiennes qui se sont soulevées contre la répression chiite depuis la chute de Saddam Hussein. Nous ne sommes pas obligés de partager les actions de cette rébellion mais en aucun cas nous devons soutenir le camps opposé en propageant ses calomnies.

Les preuves étant établies, il est temps que tous ces sites dits alternatifs fassent un méa culpa afin d’éviter le discrédit total et de nouvelles accusations d’accointances directes avec les réseaux chiites iraniens.

Source: Islam & Info, le 18 Août 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*