Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les Palestiniens rentrent chez eux pour découvrir que les soldats israéliens ont déféqué et fait des graffitis anti-Arabes

Les Palestiniens rentrent chez eux pour découvrir que les soldats israéliens ont déféqué et fait des graffitis anti-Arabes

good-arab
Graffiti retrouvé chez Ahmed: « Bon Arabe = Arabe Mort »

Lorsque Ahmed Owedat est rentré chez lui 18 jours après que les soldats israéliens l’aient conquis au beau milieu de la nuit, il a été accueilli par une forte odeur de merde.

Il a examiné les débris de ses biens jetés par les fenêtres de l’étage pour trouver que les troupes de tsahal avaient laissé un certain nombre de messages. L’un d’eux provient d’un tas d’excréments sur ses sols carrelés et dans ses corbeilles à papier, et une bouteille en plastique remplie d’urine.

Si ce n’était pas assez clair, les mots « fuck Hamas » ont été sculptés sur un mur en béton dans l’escalier. « Que Gaza Brûle » et  » Un bon arabe = Arabe mort » ont été gravés sur une table à café. L’étoile de David a été faite en bleu dans une chambre à coucher.

« J’ai lavé le plancher trois fois aujourd’hui et trois fois hier », a déclaré Owedat, 52, alors qu’il arpentait les dégâts, qui comprenaient quatre téléviseurs, un réfrigérateur, une horloge et plusieurs ordinateurs jetés par les fenêtres, des rideaux déchiquetés et des meubles explosés.

Une poignée de chaises en plastique avaient leurs sièges éventrés, à travers lesquelles les soldats d’occupation déféquaient, a t-il dit. Des trous béants ont été soufflés dans quatre murs extérieurs du rez de chaussée, et il y avait des dégats causés par les bombardements à l’étage supérieur. (…)

« Je n’ai pas d’argent pour résoudre ce problème », a t-il dit, affirmant que ses économies d’une vie de $ 10,000 (£ 6,000) étaient absentes dans son appartement. (…) « Chaque maison entre ici et là a été détruite. »

(…) À une demi-heure au nord, un portrait similaire a été trouvé à l’école des filles de Beit Hanoun, reprise par l’armée israélienne après l’opération sur le terrain. Du verre brisé et des débris jonchaient sur les parquets et dans les escaliers. Les tables et bureaux ont été couverts de détritus abandonnés par l’armée d’occupation: des petits pains trempés, des boîtes vides de houmous, des olives desséchées, des canettes de boissons énergétiques, des douilles de balles. Les mouches bourdonnaient autour de la nourriture en décomposition.

Ici aussi, a déclaré le gardien de l’école, Fayez, qui n’a pas voulu donner son nom complet, les soldats ont déféqué dans des bacs et des boîtes en carton, et uriné dans des bouteilles d’eau. Les phrases « Vous êtes foutus ici » et « N’oubliez pas qu’il est temps pour vous de mourir » ont été écrites à la craie sur des tableaux noirs en anglais. (…)

The Guardian

Publié le 8 août, 2014 dans Conflits & Guerres, Palestine, Sionisme & Israël.

Publicité

Laissez un commentaire

*