Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’Italie expulse un imam pour avoir prêché la haine contre les Juifs; « Oh Allah, compte-les un par un et tue les tous »

L’Italie expulse un imam pour avoir prêché la haine contre les Juifs; « Oh Allah, compte-les un par un et tue les tous »

islam-religion-de-paix

ROME – Le mardi 5 Aout, les autorités italiennes proposèrent l’expulsion d’un imam marocain qui a été pris en vidéo incitant à la haine et à la violence contre les Juifs durant l’offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza.

Angelino Alfano, ministre de l’Intérieur a déclaré qu’il avait ordonné l’expulsion de l’imam, Raoudi Aldelbar, « pour avoir gravement perturbé la paix, l’atteinte à la sécurité nationale et la discrimination religieuse. »

L’imam a été filmé lors d’un sermon du vendredi dans une mosquée près de Venise le mois dernier appelant à ce que les Juifs soient tués « un par un », selon le Middle East Media Research Institute basé à Washington, qui a publié la vidéo sur son site Internet.

« Oh Allah, compte-les un par un et tue les tous »

, aurait prêché l’imam pendant le service à la mosquée de la ville au nord de San Dona di Piave.

Après que la vidéo ait été diffusée en Italie par le journal de centre-droit, Libero, Alfano a dit: « Proférer des sermons antisémites incitant explicitement à la violence et la haine sectaire est inacceptable. Que ma décision dans cette affaire fasse guise d’avertissement à tous ceux qui pensent que vous pouvez prêcher la haine en Italie ».

La décision du gouvernement a attiré un large soutien à travers le spectre politique et de la communauté musulmane de la région de Vénétie, où l’imam est basé.

« L’islam est une religion de paix. Ceux qui prêchent la mort ne doit pas être admis à l’intérieur des mosquées », a déclaré Bouchaib Tanji, président de la Fédération islamique Veneto et de l’association Assalam (paix). « Même pire, c’est qu’il demande à Dieu d’exterminer toute une population. »

Mais les politiciens anti-immigrés de la Ligue du Nord ont publié une déclaration appelant à un contrôle plus étroit des mosquées, déclarant que ce sont des « lieux dangereux » qui posent un « un sérieux problème à la sécurité et à l’ordre public. »

« Le gouvernement doit se réveiller et agir avant qu’il ne soit trop tard », a dit Massimiliano Fedriga, un chef du parti à la Chambre basse du Parlement avec les autres membres de son parti.

Des graffitis antisémites ont été griffonnés sur les murs de plusieurs quartiers romains le mois dernier pour protester contre l’action militaire israélienne à Gaza.

Source: WashingtonPost.com, le 5 Aout 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*