Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Royaume-Uni craint une attaque à la « bombe sale Ebola » après la guérison du docteur Kent Brantly à l’aide d’un sérum

Le Royaume-Uni craint une attaque à la « bombe sale Ebola » après la guérison du docteur Kent Brantly à l’aide d’un sérum

Des Experts craignent que des groupes terroristes ne construisent une « bombe sale » contenant le virus terrifiant dévoreur de chaire Ebola et prévoiraient de la faire exploser dans une ville du Royaume-Uni.

En Grande-Bretagne, le journal The Sun a rapporté les craintes d’une telle attaque dévastatrice du Dr. Peter Walsh, un biologiste anthropologue de l’Université de Cambridge.

Il a déclaré au Sun qu’il y avait un « sérieux risque qu’un groupe parvienne à exploiter le virus sous forme de poudre, puis le fasse exploser à l’aide d’une bombe dans un lieu public très peuplé. Cela provoquerait un carnage atroce et un très grand nombre de morts ».

Alors que tous les échantillons du virus Ebola, dans une poignée d’installations de recherche de pointe, sont secrètement bien gardés, il serait possible que des groupes terroristes puissent obtenir des échantillons de matériel infecté directement en Afrique de l’Ouest, le foyer du groupe extrémiste islamique Boko Haram.

« C’est une menace qui est prise très au sérieux, » a déclaré le Dr. Walsh (…)

Rappel d’hier, 2 américains qui ont été contaminés par le virus Ebola vont beaucoup mieux après avoir reçu une injection d’un sérum ‘secret’. Il est possible que les terroristes islamistes utilisent l’argument que l’on laisse leur population à l’abandon (alors que personne d’autre dans le monde en a rien à cirer d’eux, normal, les occidentaux tentent de les aider, c’est humain) et donc pourraient décider de tuer des milliers de gens en Europe. Si le sérum n’est pas administré aux populations en Afrique, c’est parce que le sérum n’est pas encore au point et est en phase de test. Ce n’est pas un complot pour laisser le peuple Africain mourir. Par ailleurs les Africains ne font pratiquement rien pour empêcher l’expansion de l’Ebola, pour cela lisez les derniers articles ou tapez Ebola dans la barre de rechercher.

Quoi de mieux que vouloir détruire celui qui cherche à vous aider ?

Source: News.com.au, le 4 Aout 2014

Publié le 5 août, 2014 dans Conflits & Guerres, Ebola, Grande-Bretagne, Islam, Santé, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire

*