Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le mot « Race » retiré du vocabulaire suédois

Le mot « Race » retiré du vocabulaire suédois

Le gouvernement suédois vient d’annoncer qu’il envisageait de supprimer du champ législatif national, toutes mentions relatives à la race au motif que ce vocable ne serait en fait qu’une invention sociale.

Le ministre suédois de l’intégration Erik Ullenhag vient de déclarer à la Sveriges Television (SVT) «Nous savons tous que les différentes races humaines n’existent pas »

« Nous savons également que les fondamentaux du racisme sont fondés sur le fait de croire en l’existence de races différentes les unes des autres et que l’appartenance à une race autorise certains comportements voire même que certaines races seraient supérieures à d’autres »

race-social-construct

Le concept de race fait partie d’au moins 20 lois suédoises dont le code pénal, les lois de l’aide financière aux étudiants ainsi que les lois de l’information au crédit. Jeudi, le gouvernement suédois a donc commencé à réfléchir sur la façon de modifier la sémantique de toutes ces lois, comme cela a été fait en Autriche et en Finlande.

Cette proposition a cependant fait l’objet de vives critiques venant notamment de l’Association nationale afro-suédoise (Afrosvensarnas Riksförbund, ASR).

Kitimbwa Sabuni, le porte-parole de l’ASR, a déclaré au journal The Local « Ce racisme scientifique basé sur la pré-existence de races humaines différentes sur lequel se concentre Erik Ullenhag est vain »

« Combien de personnes en Suède pensent vraiment comme lui ? Peut-être 100 maximum »

« Comment pourrons nous désormais lutter contre le racisme si le concept de race n’existe plus ? Le racisme va disparaître de facto de l’ordre du jour. Le gouvernement se perd donc dans un fantasme qui va de plus, interférer avec le travail sérieux (que nous effectuons) contre les dérives du racisme »

Traduction FDS du journal « The Local »


Publicité

Laissez un commentaire

*