Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Dieudonné : « même Hitler il ne bombardait pas les hôpitaux »

Dieudonné : « même Hitler il ne bombardait pas les hôpitaux »

dieudo-il-est-beau

(…) « C’est pas une politique nazi que poursuit l’Etat d’Israël, c’est pire! »

« Pourquoi on envahit pas Israël, c’est le pays le plus criminel au monde », reprend l’intarissable Laurent Louis. Et d’asséner : « C’est pas une politique nazie que poursuit l’Etat d’Israël, c’est pire! Même Hitler, il ne bombardait pas des hôpitaux. » Ses petites fiches bien alignées derrière un drapeau bleu blanc rouge floqué d’un ananas en référence à la chanson « Shoananas », il insiste : « Il n’y pas d’armée à Gaza, juste des résistants. »

Dieudonné, impassible, s’éponge le front sur une chaise voisine, tandis que le trublion belge moque le bilan des quinze jours de combats : « 900 morts contre un arbre abattu en Israël par une roquette.. non allez, trois morts. » Puis s’enflamme, « c’est quand même les sionistes qui ont financé Hitler » et fait mine de ne pas vouloir mentionner les chambres à gaz. « Bon, il y en a eu », minaude-t-il tandis que l’assemblée rit de bon coeur, « sans la Seconde guerre mondiale, Israël n’aurait jamais eu le territoire qu’il a eu après la guerre, quatre fois plus grand que ce qu’on avait prévu. »

Avant de laisser place aux questions, il résume : « Les gens disent: ‘Mais pourquoi tu parles de la Palestine, nous on veut parler du chômage’, mais tout est lié si on a la crise, c’est à cause des banques qui sont sionistes. » Un « Dieudonné président » fuse, accueilli par un faux sourire modeste de l’humoriste qui ne reprend la parole que pour contrer une nouvelle fois « le chantage à l’antisémitisme ». Avec cet argument tiré de son nouveau spectacle : « Il y avait des esclavagistes juifs, beaucoup, est-ce-que les esclaves étaient tous antisémites parce qu’ils voulaient tous s’enfuir ? »

via France TV Info

Publié le 28 juillet, 2014 dans Dieudonné, Nazi & Néo-Nazi, Sionisme & Israël.

Publicité

Laissez un commentaire

*