Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un mystérieux signal provenant du cœur de l’amas de Persée inexpliqué par la physique actuelle

Un mystérieux signal provenant du cœur de l’amas de Persée inexpliqué par la physique actuelle

chandra

Des astronomes utilisant le télescope spatial de rayons X appelé Chandra, de la NASA, ont exploré l’amas de Persée, un essaim de galaxies situé à environ 250 millions d’années lumière de la Terre. Ils ont observé une ligne spectrale qui ne semble pas provenir de n’importe quel type de matière connue. Le signal qu’ils ont reçu ne peut pas être expliqué par la physique actuelle mais ils soupçonnent que la matière noire est derrière tout ça.

L’amas de Persée est un collectif de galaxies et l’un des objets connus les plus massifs de l’univers, plongé dans une «atmosphère» énorme de plasma surchauffé. Il fait environ 768 000 années-lumière de diamètre.

amas-2

« Je n’en croyais pas mes yeux, » a dit Esra Bulbul du Centre d’Astrophysique de Harvard. « Ce que nous avons découvert, au premier coup d’œil, ne peut pas être expliqué par la physique actuelle. »

« L’atmosphère de l’amas est bondée de ions tels que Fe XXV, Si XIV et S XV. Chacun produit une ‘bosse’ ou ‘ligne’ dans le spectre des rayons X, que nous pouvons cartographier en utilisant Chandra. Ces lignes spectrales sont sur des énergies de rayons X bien connues. »

Cependant, en 2012 quand Bulbul combina 17 jours de données collectées par Chandra, une nouvelle ligne s’est présentée là où aucune ligne ne devrait être.

« Une ligne est apparue à 3,56 keV (kilo-électron-volts) qui ne correspond à aucune transition atomique connue, » ajouta-t-elle. « Cela a été une grande surprise. »

amas-3

« Il m’a fallu beaucoup de temps pour me convaincre que cette ligne n’est pas un détecteur d’artefact, ni une ligne atomique connue », a déclaré Bulbul. « J’ai fait des vérifications minutieuses et j’ai ré-analysé les données; Divisé l’ensemble en différents sous-groupes de données et vérifié les données de quatre autres détecteurs à bord de deux observatoires différents. Aucun de ces efforts n’ont fait disparaître la ligne. »

Pour faire bref, il semblerait que ça soit bien réel. La réalité de la ligne a d’autant plus été confirmée quand l’équipe de Bulbul a découvert la même signature spectrale dans des émissions de rayons X à partir de 73 autres amas de galaxies différents. Ces données ont été rassemblées par le XMM-Newton Européen, un télescope de rayons X indépendant.

En outre, environ une semaine après que l’équipe Bulbul ait affiché leur étude en ligne, un autre groupe dirigé par Alexey Boyarsky de l’Université de Leiden aux Pays-Bas ont rapporté des preuves pour la même ligne spectrale à partir des observations de XMM-Newton dans la galaxie d’Andromède. Ils ont également confirmé la ligne dans la périphérie de l’amas de Persée.

« Après avoir publié l’étude, les théoriciens en sont arrivés avec environ 60 différents types de matière noire qui pourraient expliquer cette ligne. Certains physiciens des particules ont appelé cette particule un « bulbulon » en plaisantant, » rit-elle.

amas-4

Un document décrivant la détection de cette mystérieuse émission a été publié le 1er Juillet dans le Journal d’Astrophysique et est disponible en ligne.

Sources: NASA / Chandra

Publié le 26 juillet, 2014 dans Astronomie, Espace, NASA, Vidéos, X Files & Paranormal.

Publicité

Laissez un commentaire

*