Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’étrange trou Sibérien a un Jumeau

L’étrange trou Sibérien a un Jumeau

trous-siberie

La découverte la semaine dernière d’un trou bien étrange au nord de la Sibérie, un puits énorme dans la péninsule de Yamal, un lieu dont sa traduction veut dire « la fin de la Terre », a suscité beaucoup d’interrogation chez les internautes.

Parmi les théories les plus intéressantes quant aux origines du trou, Gizmodo nous a fait la liste: « Des météores, des vers de terre géants qui sortent de leurs repères, et des Ovnis foreurs » Un deuxième trou a été découvert à a peine 30 kilomètres du premier.

La véritable cause de l’apparition du trou n’est pas si étrange, et pas autant dangereuse que des créatures géantes sauvages et des extraterrestres hostiles. Cependant, les puits sont un signe de choses à venir, alors que l’activité humaine et les forces naturelles façonnent le visage de la Terre, parfois juste sous nos pieds.

Nous pouvons blâmer la fonte du pergélisol pour la formation des puits, et sur la base que le terrain dans la péninsule de Yamal est rempli de gaz naturel, a dit Marina Liebman, directrice de l’Institut de Cryosphère de la Terre à l’Académie des Sciences Russes, dans une interview avec Andrew Revkin pour le New York Times.

Dans le Siberian Times, Anna Kurchatova du Centre de Recherche Scientifique Sub-Arctique explique comment ça marche:

Le réchauffement de la planète provoque une fonte « alarmante » de la glace dans le sous-sol, libère du gaz, provoque un effet similaire à celui de faire sauter le bouchon d’une bouteille de Champagne.

Le sol Sibérien est solidement gelé. La fin de la dernière ère glaciaire il y a 10.000 ans et les effets les plus récents du réchauffement anthropique signifient qu’une partie de ce pergélisol se décongèle.

(…)

via le Smithsonian.com, le 25 Juillet 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*