Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Il s’avère que le Hamas n’a pas kidnappé les 3 Adolescents Israéliens

Il s’avère que le Hamas n’a pas kidnappé les 3 Adolescents Israéliens

israel-propagande Quand les corps des trois adolescents Israéliens, qui ont été kidnappés en Cisjordanie, ont été découverts le mois dernier, le premier ministre Israélien Benjamin Netanyahou n’a pas mâché ses mots. « Le Hamas est responsable, le Hamas va payer, » dit-il, lançant une campagne qui a finalement dégénéré au conflit actuel dans la région.

Mais maintenant, les responsables admettent que leur enlèvement n’est pas l’œuvre de Hamas après tout.

Sheera Frenkel de BuzzFeed faisait parti des premiers à suggérer qu’il était peu probable que le Hamas soit derrière la mort de Gilad Shaar, Naftali Frenkel, et Eyal Yifrach. Citant des sources et des experts palestiniens sur le terrain, Frenkel a indiqué que l’enlèvement des trois adolescents israéliens serait un geste stupide de la part du Hamas. Des experts internationaux lui ont dit qu’il était probable que ça soit l’œuvre d’un groupe local, agissant sans se soucier des répercussions:

[Gershon Baskin] a démontré que le Hamas avait signé un accord plus tôt ce mois-ci, afin de former un gouvernement d’unité avec le président de l’autorité Palestinienne Mahmoud Abbas, mêlant, pour la première fois en sept ans, l’autorité Palestinienne de la Cisjordanie avec celle de Gaza.

« Ils perdront leur accord de réconciliation avec Abbas si ils assument la responsabilité [des kidnappings] », ajouta Baskin

Aujourd’hui nous avons la confirmation qu’elle avait raison:

sheera-1

Après que les hauts dirigeants d’Israël aient accusé le Hamas à répétition pour l’enlèvement de trois adolescents, ils ont maintenant admis que les tueurs avaient agi en « loup solitaire ».

sheera-2

Ordre des évènements: 3 ados kidnappés > 100+ Palestiniens arrêtés en Cisjordanie > contre attaque des PAlestiniens > Violence à la frontière Gaza/Israël > guerre

sheera-3

Des incohérences répétées dans les descriptions israéliennes de la situation ont suscité un débat quant à savoir si Israël voulait provoquer le Hamas dans une confrontation. Il est dit aussi que le renseignement Israélien savait que les garçons étaient morts peu de temps après leur disparition, mais ont maintenu l’optimisme du public au sujet de leur retour en toute sécurité afin de renforcer le soutien de la diaspora juive. Écrivant pour Al Jazeera, Musa al-Gharbi a fait valoir qu’Israël a délibérément provoqué le Hamas:

Toutes les actions illégales et immorales liées à l’Opération de Protection de la Frontière étaient justifiées en vertu du principe de retrouver et sauver les adolescents disparus dont le gouvernement israélien savait qu’ils étaient morts, [ils] ont donc cyniquement exploité la tragédie pour concocter un tollé général dans le but de provoquer et affronter le Hamas. Ce modèle de tromperie continue sous l’offensive militaire en cours à Gaza. Par exemple, la semaine dernière, en collaboration avec le président égyptien Abdel Fattah El Sisi et Abbas, dans des cefforts pour aliéner le Hamas, Israël a annoncé une proposition de cessez-le-feu de mauvaise foi, et il n’y a eu aucune consultation de la part du Hamas et qu’il n’a jamais accepté. Mais dont la prétendue violation justifiait l’expansion et l’intensification de la campagne militaire dans la bande de Gaza par Israël.

Malgré la poursuite des négociations, la violence ne présente aucun signe d’apaisement, et après les manifestations massives de jeudi soir en Cisjordanie, il n’y a toujours pas d’accord de cessez-le-feu [12 heures de cessez-le-feu pour le 26 Juillet, ndlr]. Vendredi, il est devenu clair que les tentatives du secrétaire d’Etat américain John Kerry pour négocier une trêve de sept jours ont été rejetées par les autorités israéliennes. Au lieu de cela, Israël semble élargir son opération terrestre dans la bande de Gaza, en dépit des protestations internationales sur le nombre des victimes civiles. Selon des responsables anonymes, la trêve proposée était trop généreuse pour les exigences du Hamas.

Le Hamas, quant à lui, n’a toujours pas donné son avis sur l’accord, dont les détails sont gardés secrets, mais a continué à lancer des roquettes sur Israël. Les pourparlers de paix internationaux reprendront en France ce week-end, et nous croisons les doigts.

Source: NYMag.com, le 25 Juillet 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*