Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La vie extraterrestre pourrait être plus bizarre qu’on l’imagine : Découverte d’une bactérie qui se nourrit d’énergie pure

Des aliens électriques ? Découverte d’une bactérie qui se nourrit d’énergie pure

aliens-electriques

En Californie, des microbiologistes ont découvert que des bactéries survivent en mangeant des électrons purs plutôt que des aliments, ce qui nous fait prendre conscience d’une toute nouvelle manière d’exister et soulève des questions sur les possibilités de vie extraterrestre.

La ‘bactérie électrique’, telle qu’elle a été nommée’ par l’équipe qui l’a découvert, récupère de l’énergie à partir de rochers et métaux en se nourrissant directement de leurs électrons. Les filaments en forme de cheveux que la bactérie produit acheminent les électrons entre les cellules et leur environnement.

Les biologistes de l’Université de Californie du Sud (USC) ont constaté que la nouvelle découverte rejoint plus de dix autres types spécifiques différents de bactéries qui se nourrissent aussi d’électricité, bien qu’elles ne le font pas de la même façon.

« C’est énorme. Qu’est-ce que cela signifie, c’est qu’il y a toute une partie du monde microbien que nous ne connaissons pas, » a déclaré Kenneth Nealson de l’USC au New Scientist.

Nealson a expliqué le processus par lequel les bactéries fonctionnent. « Vous mangez des sucres qui ont un excès d’électrons, et vous respirez de l’oxygène qui les prend volontiers, » dit-il. Les cellules humaines décomposent les sucres afin d’obtenir des électrons, ce qui rend les bactéries qui absorbent uniquement les électrons d’autant plus efficaces.

« C’est la façon dont nous obtenons toute notre énergie et c’est la même chose pour tous les organismes sur cette planète », a déclaré Nealson. « Les électrons doivent circuler pour que nous regagnons de l’énergie. »

Certaines des bactéries ont même la possibilité de faire des «bio-câbles», une sorte de collection microbienne de fils conducteurs d’électricité ainsi que du cuivre, réputé pour sa haute conductivité électrique.

Ces «nanofils» ont été découverts dans une étude distincte menée par des chercheurs de l’Université d’Aarhus au Danemark. Leur présence soulève la possibilité que les bactéries d’un jour pourraient être utilisées dans la fabrication des réseaux souterrains utilisables par les personnes.

« Des dizaines de milliers de bactéries peuvent se joindre pour former un câble qui peut déplacer des électrons sur plusieurs centimètres, » souligne la vidéo du New Scientist en rapport avec le sujet.

Nealson et son équipe ont découvert les bactéries en prélevant des échantillons dans les sédiments océaniques, et en plaçant des électrodes dans le laboratoire. Alors qu’il y avait de plus en plus de tension électrique dans l’eau, les bactéries ont commencé à consommer les électrons de celle-ci.

Avec une tension plus faible dans l’eau, la bactérie émettait des électrons, créant ainsi un courant électrique. Les scientifiques ont soigneusement coupé toutes les autres sources possibles de nutrition des bactéries. Nealson a comparé leur méthode de survie à un être humain qui tente de s’alimenter en plaçant ses doigts dans une prise électrique à courant continu au lieu de manger. (…)

Source: Russia Today, via Red Ice Creations

Publié le 22 juillet, 2014 dans Espace, OVNIs & Extra-Terrestres, Science.

Publicité

Laissez un commentaire

*