Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’OMS recommande que tous les homosexuels hommes prennent des médicaments antirétroviraux à titre préventif

L’OMS dit que tous les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes doivent prendre des médicaments antirétroviraux

sida

L’OMS met en garde d’une « explosion épidémique » de VIH parmi les hommes homosexuels

L’Organisation mondiale de la Santé a proposé pour la première fois que tous les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes doivent prendre des médicaments antirétroviraux, avertissant que les taux d’infection du VIH chez les homosexuels masculins sont en pleine boom partout dans le monde.

Dans les lignes directrices publiées vendredi, l’organisation a déclaré qu’elle « recommande fortement aux hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes de considérer la prise d’antirétroviraux comme une méthode supplémentaire de prévention de l’infection par le VIH. » Des directives similaires ont été émises par les États-Unis en mai.

Gottfried Hirnschall, directeur du département du VIH pour l’Organisation Mondiale de la Santé, a dit que les taux d’infection parmi les hommes homosexuels sont en pleine expansion 33 ans après l’apparition de l’épidémie, partiellement parce que l’infection ne fait pas autant peur à la nouvelle génération du fait de l’accessibilité des médicaments qui permettent de vivre avec le SIDA.

« Nous assistons à une explosion épidémique, » a dit Hirnschall aux journalistes à Genève.

Bien que les taux d’infection au VIH ont baissé d’un tiers entre 2001 et 2012, Hirnschall a décrit le progrès comme étant « inégal. »

Sources: Time.com, AFP, le 12 Juillet 2014

Publié le 13 juillet, 2014 dans Homosexualité & Lobby Gay, Santé.

Publicité

Laissez un commentaire

*