Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un juge australien dit que l’inceste n’est désormais plus un tabou car on peut avorter

Un juge australien dit que l’inceste n’est désormais plus un tabou car on peut avorter

Un juge australien dit que l’inceste n’est désormais plus tabou et la seule raison pourquoi c’est criminel, est liée au potentiel d’anomalies et de malformations à la naissance, qui peuvent être résolues par le simple fait d’avorter.

inceste

Un juge en Australie a été critiqué après avoir dit que l’inceste n’est peut être plus un tabou et que la communauté peut maintenant accepter des relations sexuelles consensuelles entre frères et sœurs adultes.

Le juge Garry Neilson, de la cour du district de l’état de la Nouvelle-Galles du Sud, a comparé l’inceste à l’homosexualité, qui était autrefois considérée comme criminelle et «contre nature», mais qui est désormais largement acceptée.

Il a dit l’inceste est uniquement un crime à cause des anomalies qu’il engendre chez la progéniture, mais ce raisonnement est de plus en plus impertinent en raison de la disponibilité des contraceptifs et de l’avortement.

« Un jury pourrait ne rien trouver de fâcheux dans les avances d’un frère envers à sa sœur, une fois qu’elle a sexuellement muri, a eu des relations sexuelles avec d’autres hommes et est désormais « disponible », n’ayant pas de partenaire sexuel », a dit le juge.

« Si nous étions dans les années 1950 et que vous aviez un jury de 12 hommes, ce qui aurait été de toute façon le cas, ils auraient dit que ce n’est pas naturel pour un homme d’être intéressé par un autre homme ou qu’un homme soit intéressé par un garçon. Ces choses-là ont disparu. »

Le juge Neilson a fait ces commentaires lors du procès d’un frère accusé d’avoir violé sa sœur cadette. L’homme a plaidé coupable d’avoir sexuellement agressé sa sœur quand elle avait 10 ou 11 ans en 1973 ou 1974, mais a plaidé non coupable à des accusations liées aux relations sexuelles qu’ils ont eu en 1981, quand elle avait 18 ans et qu’il en avait 26.

« A ce stade là, ce sont tous les deux des adultes matures, » a dit le juge.

« La plaignante s’est sexuellement réveillée, dirons-nous, en ayant eu deux relations avec des hommes et qu’elle était désormais « libre » à cause de la rupture de la deuxième relation. La seule chose qui pourrait changer, c’est le fait qu’ils étaient frère et sœur, mais nous avons parcouru un long chemin depuis les années 1950 (quand la position de la Common Law anglaise était qu’il est illégal d’avoir des rapports avant le mariage) ».

Les commentaires ont été dénoncés comme étant misogynes et « complètement scandaleux » par Sally Dowling, la procureure de la Couronne, qui a demandé à une cour d’appel de nommer un autre juge.

« La référence à l’avortement est particulièrement répulsive, » dit-elle.

La Dr Cathy Kezelman, une avocate pour l’avertissement de la maltraitance sexuelle chez les enfants, a déclaré que l’inceste était horrible, quel que soit l’âge des personnes concernées.

« La trahison relationnelle des horreurs de l’inceste entre un frère et une sœur de tout âge est odieusement pénale, » a t-elle déclaré au Sydney Morning Herald.

Source: The Telegraph, le 10 Juillet 2014

Publié le 11 juillet, 2014 dans Monde, Santé, Société & Culture, WTF.

Publicité

Laissez un commentaire

*