Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les généticiens sont envoûtés par la découverte d’ADN qui confirme que les anges déchus se sont accouplés avec des humains!

Les généticiens sont envoûtés par la découverte d’ADN qui confirme que les anges déchus se sont accouplés avec des humains!

adn

Le World Genographic Project a testé des haplogroupes et a récemment découvert que pendant la période du grande déluge et de Noé, un petit groupe isolé d’ADN extrêmement inhabituelle a été introduit dans la population. Les généticiens l’ont appelé, Haplogroupe l1.

Je crois que cela pourrait être la preuve ADN des anges déchus qui ont fait l’amour avec des humaines et dont il est question dans les passages de Genèse 6:4, « Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité. »

Le gène de l’haplogroupe l1 possède des caractéristiques uniques contrairement à n’importe quel autre gène, et les généticiens sont déroutés par elles.

Selon Paranormics.com certaines des anomalies constatées dans les hybrides humains de cette souche d’ADN extraterrestre, comprennent: la tolérance envers les climats extrêmes, la force exceptionnelle et la droiture, la mentalité d’athées, aucune croyance en Dieu, le taux d’intelligence élevé et 100% d’alphabétisation, une grande mémoire, être capable de parler de nombreuses langues, et l’exposition limitée au soleil. C’est un signe que le Nephilim est probablement quelque part dans la nature et dans la société, car ils sont connus pour haïr Dieu et ont une taille ‘géante’ d’après les anciens.

Mais cette anomalie génétique n’est pas la seule preuve d’ADN qui existe! Dans la péninsule du désert de Paracas, située dans la province de Pisco dans la région d’Ica, sur la côte sud du Pérou; L’archéologue péruvien Julio Tello, a découvert un énorme cimetière qui regorge de tombes remplies d’êtres possédant des crânes allongés. Aujourd’hui, ces crânes sont connus en tant que les crânes de Paracas. Non seulement ils datent de l’époque du grand déluge et de Noé, mais ils possèdent aussi de « l’adn extraterrestre »

Vidéo par Lyn Leahz….

Selon l’article du site Ancient Origins:

Il est bien connu que la plupart des cas d’élongation du crâne sont le produit de déformation crânienne, d’aplatissement de la tête, ou de liaison de la tête, dans laquelle le crâne est intentionnellement déformé en appliquant une force contre lui pendant très longtemps. On y arrive habituellement en plaçant la tête entre deux morceaux de bois connectés, ou liés par des vêtements. Cependant, alors que la déformation crânienne change la forme du corps, elle ne provoque aucune altération du poids ou de la forme ou de n’importe quelle autre caractéristique d’un crâne humain standard.

Les crânes de Paracas, cependant, sont différents. Le volume crânien est jusqu’à 25% plus large et jusqu’à 60% plus lourd que les crânes humains conventionnels, ce qui veut dire qu’ils n’ont pas pu être intentionnellement déformés avec les techniques mentionnées ci-dessus. Ils ne contiennent également qu’un seul os pariétal, plutôt que deux. Le fait que les caractéristiques des crânes ne sont pas le résultat de la déformation crânienne, signifie que la cause de l’élongation est un mystère et l’a été pendant des décennies.

Avec deux de ces résultats d’ADN mis ensemble, nous avons la preuve nous avons besoin des Nephilim dont il est question dans la Bible. Ces deux résultats révèlent un ADN unique différent de tout l’ADN humain, et la seule réponse, c’est qu’ils doivent être ce que la Bible appelle, les Nephilim.

Source: Before It’s News, le 23 Juin 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*