Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Hezbollah : Les états du Golfe vont regretter d’avoir financé l’EIIL

Hezbollah : Les états du Golfe vont regretter d’avoir financé l’EIIL

hezbollah

BEYROUTH: Le chef du bloc parlementaire du Hezbollah a déclaré lundi qu’ils devront faire face aux sponsors de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), un jour après que le président iranien Hassan Rouhani ait averti les États du Golfe que le financement du terrorisme provoquera une réaction.

« Nous savons comment faire face à votre plan en son cœur, et comment renverser tous vos illusions, » a déclaré lundi le député Mohammad Raad à la cérémonie du Hezbollah à Deir al-Zahrani, selon l’agence nationale de nouvelles.

Raad n’a pas précisé qui était à la source de la « confrontation ».

Il a accusé les financiers de l’EIIL d’utiliser le groupe fondamentaliste islamiste après leurs plans aient échoué en Syrie et en Irak. (…)

« Je conseille les pays musulmans qui soutiennent les terroristes avec leurs pétrodollars d’arrêter, » dit-il à une agence de presse dimanche dernier. (…)

« Demain vous serez visés par ces … terroristes sauvages. Lavez vos mains des meurtres et des meurtres de musulmans, » a dit Rouhani.

Les États-Unis, un allié de longue date de l’Arabie Saoudite, a également condamné tout financement qui pourrait être destiné à l’organisation terroriste.

L’EIIL est une « menace non seulement pour l’Irak, mais aussi pour toute la région, » a déclaré le Secrétaire d’État John Kerry au Caire Dimanche, mettant en garde contre le financement d’activités qui pourraient finir par renforcer le groupe.

« Il n’y a pas de marge de sécurité nulle part dans le financement d’un groupe comme l’EIIL », a déclaré Kerry, « et nous décourageons en particulier les personnes de la région qui pourraient avoir envoyées de l’argent grâce à des charités illicites ou par l’intermédiaire de diverses initiatives occultes sous couvert d’être pour le bien-être général (…), mais que l’argent arrive malgré tout entre les mains des terroristes ».

Source: DailyStar, le 23 Juin 2014

Publié le 24 juin, 2014 dans Arabie Saoudite, Conflits & Guerres, Irak, Iran, Islam.

Publicité

Laissez un commentaire

*