Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’armée américaine bloque l’accès au site InfoWars.Com d’Alex Jones

L’armée américaine bloque l’accès au site InfoWars.Com d’Alex Jones

infowars-bloque

L’armée américaine a bloqué le site InfoWars.com ; des agents actifs nous ont contacté pour confirmer que le site est désormais inaccessible à plus de 700 000 militaires dans le monde car ayant été étiqueté comme site propageant de la « violence, de la haine et du racisme ».

Un membre des forces armées nous a fait parvenir la note de service que nous avons reproduit ci-dessus, indiquant que le Navy Marine Corps Intranet (NMCI), qui « dessert plus de 707 000 marins, fusiliers marins et civils dans 620 endroits aux États-Unis, à Hawaii et au Japon, faisant de celui-ci un des plus grands réseaux d’ordinateurs connectés sur internet au monde », censure Infowars.com afin de « sauvegarder la position de sécurité et/ou de maintenir l’intégrité opérationnelle du NMCI. »

Le message est intitulé « Déni d’accès par décision du NETWARCOM », approuvé par le « capitaine d’observation opérationnelle du commandement du réseau de combat des forces navales » Cliquez ici, pour obtenir un agrandissement du message.

Insistons bien, que le blocage n’est pas imposé par un filtrage externe de la toile par un logiciel utilisé dans la marine, mais par le propre système intranet de la marine. Le NMCI est si vaste, qu’il n’arrive qu’en deuxième position juste derrière la taille de l’internet public. Il comprend 4100 serveurs qui gèrent 2,3 pétaoctets de données.

Nous avons aussi reçu le courriel suivant venant d’un membre en service de l’armée américaine confirmant la censure par blocage.

“Bonjour, je visite Infowars tous les jours depuis chez moi et au travail afin de me tenir au courant de ce qui se passe et obtenir des informations que je ne peux pas obtenir par les médias de masse. Je suis un militaire en service et mes camarades et moi-même suivons InfoWars.com, ce qui nous fait beaucoup discuter. Très récemment, mes camarades et moi-même avons remarqué que le site InfoWars.com a été bloqué sur tous nos ordinateurs. Je pense que c’est une nouvelle tentative du gouvernement de censurer la vérité. Je pense que ceci se doit d’être partagé et qu’au moins InfoWars devrait être averti. En ce qui concerne mes camarades et moi-même, nous ressentons que tout ceci est une nouvelle tentative de nous priver de nos libertés. Merci pour tout ce que vous faites. Que la vérité soit dite et n’abandonnez jamais. S’il y a quoi que ce soit que nous puissions faire, merci de nous le dire.”

Nous avons rapporté hier comment le service de filtrage corporatiste de la toile Blue Coat, qui est utilisé par bon nombre de grandes entreprises, a bloqué InfoWars.com en le plaçant dans la même catégorie que les sites diffusant de la “violence, haine et racisme”. L’interdiction a dû être levée suite à des plaintes.

Il va sans dire qu’InfoWars.com est un site d’information indépendant et qu’il n’a absolument rien à voir avec quoi que ce soit faisant l’apologie de la violence, de la haine ou du racisme, à moins bien sûr que vous ne définissiez le mot “haine” comme étant l’antagonisme à la corruption gouvernementale et aux abus.

Il n’est pas exagéré de suggérer que la couverture par InfoWars de façon agressive du scandale émanant du secrétariat d’état aux anciens combattants, pourrait bien être la raison de l’imposition de cette interdiction par les échelons supérieurs de la hiérarchie militaire américaine.

Infowars reçoit régulièrement des e-mails d’utilisateurs qui ne peuvent pas accéder au site, car il a été bloqué par les filtres utilisés par les installations gouvernementales, les centres de transport, les grandes entreprises et d’autres institutions.

Source: Infowars, le 19 Juin 2014

Publié le 20 juin, 2014 dans Alex Jones & Infowars, Internet, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*