Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Russie arrête de fournir du gaz non payé à l’Ukraine (Moscou)

La Russie arrête de fournir du gaz non payé à l’Ukraine (Moscou)

gazprom

La Russie a arrêté de fournir du gaz naturel qui n’est pas payé à l’Ukraine alors qu’une échéance de paiement de sa dette de gaz pour l’Ukraine a passé sa limite et qu’aucun paiement n’a été effectué, a dit le géant russe de l’énergie GazProm.

Le porte-parole de l’entreprise GazProm Sergeï Kouprianov a dit Lundi que la décision a été prise alors que l’Ukraine n’avait toujours fait aucun paiement pour sa dette à l’heure échéance de 06:00 GMT. Ainsi dès cette heure, Moscou n’a plus aucune base légale pour fournir du gaz à l’Ukraine.

Moscou avait demandé que Kiev paie la somme de 1,95 milliards de dollars de paiement de sa dette avant la date limite de Lundi.

Kouprianov a ajouté qu’en plein accord avec le contrat existant, GazProm avait passé l’entreprise ukrainienne Naftogaz dans un système de pré-paiement pour ses fournitures en gaz, disant que ce changement était basé sur le “non-paiement chronique” de l’entreprise gazière ukrainienne.”

De plus, la Russie a averti l’Europe que de possibles interruptions d’acheminement de gaz se produiront si l’Ukraine pompe le gaz pour sa demande. L’Ukraine est un pays transit clef pour le flot d’énergie vers l’Europe de l’Ouest.

De plus Moscou a annoncé qu’elle allait se tourner vers un tribunal d’arbitrage de Stockholm dans la capitale suédoise et “attaquer en justice Naftogaz en Ukraine dans un plan pour récupérer 3,3 milliards d’Euros de dette.”

Ceci intervient alors que les deux parties ont échoué de trouver un accord pendant des pourparler arbitrés par l’UE, dans la capitale ukrainienne de Kiev ce dimanche. L’Ukraine a rejeté l’offre du président russe Vladimir Poutine pour un “prix final” de 385 US$ / 1000m3 de gaz, disant qu’elle ne paierait que 326 US$. Kiev a refusé de payer à l’avance pour son gaz en signe de protestation de la décision de la Russie en Avril de presque doubler le prix du gaz, GazProm avait en effet augmenté le prix du gaz pour les consommateurs ukrainiens de 268 US$ / 1000m3 à 485 US$ dans le cours du premier trimestre 2014.

L’Ukraine a dit que le Kremlin a augmenté le prix après que le président Yanoukovitch fut destitué en Février. Kiev a dit que la décision était politiquement motivée, mais les autorités russes réfutent cette affirmation.

La Russie approvisionne environ la moitié de la demande total de gaz naturel de l’Ukraine et environ 30% de celle de l’UE, au travers d’un réseau majeur de gazoducs passant sur le territoire ukrainien.

Source: PressTv.ir

Publié le 17 juin, 2014 dans Europe & UE, Nouvel Ordre Mondial, Politique & Loi, Russie.

Publicité

Laissez un commentaire

*