Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

« Eric Zemmour, je vous démontre que le Coran n’est pas un livre violent »

« Eric Zemmour, je vous démontre que le Coran n’est pas un livre violent »

Papier d’Asif Arif, directeur du site internet Cultures & Croyances

Averti par une proche, que je remercie par le biais du présent billet, j’ai lu ces quelques lignes atroces que Zemmour, une fois n’est pas coutume, aurait prononcées sur le livre fondateur de l’Islam, le Coran, le 10 juin 2014. Il va de soi que le contexte international ne facilite pas la tâche que je vais entreprendre à travers ce billet. Il est cependant difficile de concevoir que Boko Haram, Al Qaeda et tous ces autres mouvements extrêmes relèvent de l’Islam. Ils relèvent de l’ignorance. […]

islam-dominate-world
Des militants pour la paix, l’amour et la tolérance

La rhétorique est toujours la même et, à force, quelque peu épuisante: « c’est bien parce que le Coran contient ces doctrines que les musulmans sont comme ça« . Et Zemmour de pourfendre, en grand connaisseur de l’Islam et de son livre, qu’il est grand temps que les musulmans abrogent certains passages du Coran pour se détacher de sa nature violente.

C’est une douce suggestion que les musulmans refusent cordialement, et pour cause. Le Coran n’est pas violent.

C’est toujours dans cette quête permanente de représentations, largement alimentée par les médias, que l’Islam a bon dos.

Plutôt que de s’aventurer à déployer des débats intellectuels à n’en plus en finir, le mieux est que, Coran à l’appui, on démontre que ce livre ne contient rien de violent et que, le fait que ces groupes commettent les pires actes au nom d’une sublime religion n’est que le fait d’ignares sans grand intérêt auxquels on donne grande presse plutôt que de véritables musulmans. Il est en effet grand temps de trancher ce nœud gordien.

Zemmour n’a jamais pris la peine de citer ce verset et pourtant, il est contenu dans la première sourate (qui elle-même se divise en deux chapitres) du Coran. Ce verset met en branle une première représentation qui est aujourd’hui presque devenue commune tant elle est répétée et appuyée en permanence : il n’existe pas de principe permettant de recourir à la force en matière religieuse dans l’Islam. […]

Les soi-disant versets « violents » contenus dans le Coran

Toute la question ici traite des versets en rapport avec ce qu’il faut appeler « la guerre sainte », bien que, si l’on devait suivre les avis de certains, il faudrait réformer le dictionnaire et y retirer tous les mots qui renvoient à une situation belliqueuse. Oui, l’Islam traite de la guerre comme beaucoup de traités internationaux traitent de la guerre, de ses implications et de ses conditions.

Mais la guerre n’est pas offensive; elle est strictement et purement défensive en Islam. Abstraction faite de toutes les applications qui sont faites des versets que nous allons ici étayer, il faut d’emblée préciser que ce sont les hommes qui doivent se réformer pas le Livre. Le Livre n’appelle pas à la guerre; il institue un corps de règles de base en matière de guerre défensive (ne pas tuer les enfants, les femmes, ne pas détruire les habitations, les lieux de culte, etc.). […]

Il ne faut pas oublier que l’Islam est une religion pacifique qui vise à donner à l’Homme des standards moraux d’une qualité exceptionnelle. […]

Huffington Post

Publié le 16 juin, 2014 dans Conflits & Guerres, France, Islam, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*