Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le tireur de Bruxelles prend le bus (Amsterdam-Marseille) avec son AK47 et se fait attraper par la douane Française

Le tireur de Bruxelles prend le bus (Amsterdam-Marseille) avec son AK47 et se fait attraper par la douane Française

tireur-bruxelles

Un homme de 29 ans soupçonné d’avoir tué quatre personnes au Musée juif de Bruxelles le 24 mai a été arrêté par hasard lors d’un contrôle douanier, vendredi à Marseille. Dans ses bagages, une Kalachnikov et un revolver du type qui seraient les armes utilisés dans la capitale belge.

Selon nos informations, il a été arrêté vendredi à la gare routière de Saint-Charles à Marseille alors qu’il s’apprêtait à fuir par bateau vers l’Algérie. Mehdi Nemmouche, 29 ans, originaire de Roubaix, est suspecté d’être l’auteur de la tuerie du musée juif de Bruxelles. Il venait d’arriver dans la cité phocéenne à bord d’un car assurant la liaison Amsterdam-Marseille via Bruxelles. Un trajet très surveillé par les douaniers pour les trafics de stupéfiants. C’est dans le cadre d’un contrôle ordinaire que les douaniers ont remarqué le comportement étrange de ce passager.

Les armes correspondent

Toujours selon nos informations, le jeune homme, après avoir montré ses papiers, aurait refusé d’ouvrir ses bagages. Les douaniers auraient alors procédé à l’évacuation du car et ouvert tous les sacs, tombant alors sur une caméra GoPro ainsi qu’une Kalachnikov et un revolver. Selon nos informations, ces armes correspondraient à celles utilisées le 24 mai dans la fusillade contre le musée juif dans la capitale belge qui a fait quatre morts. Par ailleurs, selon une autre source citée par l’AFP, parmi ses vêtements, il y avait une casquette semblable à celle que portait le tireur du Musée juif d’après les images de vidéosurveillance diffusées par la police belge.

Le suspect était fiché à la DGSI

Le jeune homme, qui est soupçonné d’avoir été en Syrie en 2013 auprès de jihadistes, a été remis vendredi aux agents de la DGSI. Il a été aussitôt placé en garde à vue notamment pour assassinat et tentative d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste. Garde à vue qui peut durer 96 heures, c’est-à-dire jusqu’à mardi, voire 144 heures, jusqu’à jeudi, si les enquêteurs devaient invoquer une menace terroriste imminente.

Selon nos informations le suspect, qui dit être un sans domicile fixe originaire de Roubaix et qui semble pour l’instant avoir agi de façon isolée, serait peu disert dans les locaux des enquêteurs de la DGSI à Levallois-Perret. Par ailleurs, le suspect aurait fait de la prison pour vol à main armée et se serait converti à l’islam lors de son séjour derrière les barreaux. Toujours selon nos informations, Mehdi Nemmouche se serait rendu en Belgique dès sa sortie de prison en décembre 2012 et c’est de là qu’il serait parti en Syrie. Il serait rentré sur le sol belge trois-quatre mois avant de commettre la tuerie.

Un profil à la Merah ? Pour le criminologue Xavier Raufer, les premiers éléments de ‘enquête laissent à penser que ce suspect a un « profil à la Mohamed Merah ».

via Les Chroniques de Rorschach, le 1er Juin 2014

Publié le 2 juin, 2014 dans Belgique, Conflits & Guerres, Europe & UE, France, Islam, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire

*