Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Ce mystérieux symbole de l’ADN dans l’histoire

Ce mystérieux symbole de l’ADN dans l’histoire

enki-adn

D’après Manly P. Hall et les autres professeurs sérieux spécialisés dans l’ésotérisme et les anciennes philosophies, le caducée d’Hermes représente la colonne vertébrale, avec le bons nombres d’enroulement des deux serpents pour représenter les 7 chakras. La croyance d’avant était que l’homme était doté de centres d’énergie, et ces énergies sont déterminées par le « flot du courant ». Ils avaient imaginé un processus de création basé sur l’eau et le feu.

Il y a plusieurs manières d’arriver à la conclusion qu’il y a 2 serpents. Ils ont pu avoir disséqué un animal (ou un humain) et avoir constaté ce phénomène dans la colonne vertébrale avec le système nerveux central qui s’enroule de cette façon effectivement ! Ils ont aussi pu s’intéresser au courant, à l’eau, et ses divers phénomènes et arriver à cette même conclusion. Et évidemment le serpent est très utile, quelle idée fantastique d’utiliser un animal pour représenter le système nerveux central.

Mais au delà de tous ces symboles et interprétations et tout ce que l’on veut, les faits sont les suivant : Ce que vous voyez est la réalité, les anciens utilisaient ce symbole et les scientifiques de notre ère moderne ont découvert l’ADN en 1953. C’est une belle coïncidence ! C’est comme réaliser que la religion chrétienne est quasi identique au mythe d’Horus Égyptien avant que Champollion ne traduise la pierre de rosette.

Si vous voulez en savoir plus sur les sumériens et peut être vous rapprocher un peu plus de la vérité, lire cet article : Les Mythes Babyloniens de la Création

En savoir plus sur Enki et le caducée d’Hermes


Publicité

Laissez un commentaire

*