Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Cyberespionnage : les Etats-Unis attaquent la Chine en justice

Cyberespionnage : les Etats-Unis attaquent la Chine en justice

wanted-china

Nouvelle étape dans le bras de fer entre les Etats-Unis et la Chine sur Internet, cinq militaires chinois sont accusés par la justice américaine d’espionnage et de vol de secrets économiques.

Les attaques concernent des grandes entreprises, notamment dans le secteur du nucléaire, de la métallurgie et du photovoltaïque. Parmi ces victimes présumées, les entreprises Westinghouse, Alcoa et United States Steel.

PÉKIN CONVOQUE L’AMBASSADEUR AMÉRICAIN

Selon Eric Holder, le ministre de la justice américain, ces informations ont été utilisées au bénéfice de concurrents chinois de ces entreprises, notamment dans le cadre de négociations commerciales :

« L’étendue des secrets commerciaux dérobés dans cette affaire est importante et requiert une réponse agressive. Le succès sur les marchés doit être fondé uniquement sur la capacité d’une entreprise à innover et être compétitive, pas sur celle d’un gouvernement à espionner et à voler des secrets industriels. »

Pékin a réagi, critiquant des accusations fabriquées et annonçant la suspension d’un groupe de travail sino-américain sur Internet. Le ministère chinois des affaires étrangères a convoqué mardi l’ambassadeur américain à Pékin, selon l’agence officielle Chine nouvelle.

Le ministère des affaires étrangères a fait savoir que la Chine dénonçait de « prétendues poursuites » qui nuiront à la coopération et à la confiance mutuelle entre la Chine et les Etats-Unis et exorte ces derniers à « une rectification immédiate » :

« La Chine est un farouche défenseur de la sécurité du réseau et le gouvernement chinois, les militaires et le personnel associé ne se sont jamais livrés à du vol en ligne de secrets commerciaux. »

Lire la suite sur LeMonde.fr


Publicité

Laissez un commentaire

*