Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Mille coups de fouets, 10 ans de prison pour un blogueur qui a insulté l’Islam: bienvenue en Arabie Saoudite!

Mille coups de fouets, 10 ans de prison pour un blogueur qui a insulté l’Islam: bienvenue en Arabie Saoudite!

free-radif-badawi

Le jeune blogueur saoudien Raef Badawi est condamné à 1 000 coups de fouet, dix ans de prison et 270 000 dollars d’amende pour « offense à l’islam ». Après les enlèvements de lycéennes au Nigeria, l’horreur intégriste se porte affreusement bien.

Vous connaissez déjà ce visage. C’est celui du jeune blogueur saoudien Raëf Badawi et il a la beauté tragique des amants de la liberté. Hier, un autre jeune homme nommé Waleed al Husseini m’a appelée pour m’informer du sort de Raëf : il devra subir 1 000 coups de fouet, passer dix ans en prison et payer 270 000 dollars au prétexte qu’il aurait offensé l’Islam en créant un réseau de discussion sur le net. Au programme, l’insolent avait osé évoquer la relation à la religion. Voici plus d’un an qu’il est embastillé et la condamnation d’hier est encore pire que la première, prononcée voici quelques mois. On en était alors à 600 coups de fouet et 7 ans de prison.

Waleed était désespéré en m’apprenant la nouvelle. C’est un jeune Palestinien à qui la France a offert l’asile politique. Il n’a pas fui le conflit israélo-palestinien mais sa ville natale de Kalkiliya, dans les territoires autonomes, où la justice de Mahmoud Abbas l’avait aussi enfermé pour athéisme. Marianne a déjà évoqué son destin que j’ai retracé dans mon enquête sur les Rebelles d’Allah. Waleed et Raëf ne se sont jamais rencontrés mais ils ont lutté pour la même cause : celle de la liberté de conscience. Le contexte saoudien était évidemment plus périlleux que le contexte palestinien. Quoique… Waleed a subi des centaines de menaces de mort et n’a été libéré que sur intervention française et européenne.

Mais qui va intervenir pour Raëf Badawi? On n’ose même pas imaginer mille coups de fouet, ce qu’est un corps face à cela. Qui va braver cette Arabie dont on nous vante les nouvelles transitions ? Qui va descendre dans la rue pour clamer que l’intégrisme islamiste est toujours et, de plus en plus, ce fascisme vert dénoncé par l’écrivain algérien Rachid Boudjedra dès la montée du Front islamique du Salut dans son pays au début des années 1990 ?

Sans doute, l’épouvantable affaire des enlèvements de lycéennes par la secte Boko Haram au Nigeria commence-t-elle à préoccuper l’opinion. Il n’est que temps. Mais qu’y a-t-il derrière cette horreur, les 1000 coups de lanières promis au jeune corps rebelle de Raef comme l’esclavage revendiqué pour les jeunes corps de Nigerianes par leurs bourreaux ? Encore et toujours la même barbarie accouplée à la traite mafieuse, à l’obsession sexuelle, à la jouissance sadique, le tout sous le label d’une religion qui, depuis plus d’un quart de siècle, assassine les siens. L’islamisme a tué en effet bien plus de musulmans que de non-musulmans même si le même désir de passer les seconds au fil du sabre reste une constante de cette folie.

Et avec tout cela, les beaux esprits lobotomisés de nos plateaux télé viendront nous expliquer que ce sont fantasmes de journalistes…

Source : Telegrammes d’Orient, le 8 Mai 2014

Publié le 10 mai, 2014 dans Arabie Saoudite, Internet, Islam.

Publicité

Laissez un commentaire

*