Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Corée du Nord : « La présidente sud-coréenne est une prostituée, Obama est son maquereau »

Corée du Nord : « La présidente sud-coréenne est une prostituée, Obama est son maquereau »

obama-maq

Le régime nord-coréen, guère avare de noms d’oiseaux pour ses ennemis, a franchi dimanche un nouveau degré dans l’injure verbale en comparant la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye à une « prostituée » et Barack Obama à un « maquereau ».

Dans une diatribe particulièrement véhémente, Pyongyang a fustigé la relation d’un « maître et de sa marionnette » et agité la menace d’un « prix élevé » à payer par la dirigeante sud-coréenne.

« Le récent comportement de Park Geun-Hye avec Obama était celui d’une fille méchante et immature qui demande à des gangsters de rosser quelqu’un qu’elle n’aime pas« , a estimé le Comité nord-coréen pour la réunification pacifique de la Corée. « Ou celui d’une prostituée maligne acharnée à piéger quelqu’un en mettant son corps au service d’un puissant maquereau« , a-t-il ajouté, selon l’agence d’Etat KCNA.

Cette violente saillie survient au lendemain d’une visite en Corée du Sud du président Obama qui a qualifié le régime nord-coréen d’« Etat paria » faible dont l’isolement s’aggraverait en cas de nouvel essai nucléaire.

Pour le comité nord-coréen, organe officiel chargé des questions inter coréennes, ces remarques constituent des « insultes intolérables » à l’égard de son dirigeant, Kim Jong-Un.

La visite d’Obama « n’a fait que confirmer notre conviction ancienne que la manière forte, plutôt que les mots, sont la seule option pour traiter avec le vieil ennemi américain, et renforcer notre résolution et notre détermination à poursuivre notre politique vers une guerre nucléaire totale« , a ajouté le comité.

Source : 7sur7.be, le 27 Avril 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*