Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Nouvel Ordre Mondial : L’Ukraine est un « pion dans le jeu géopolitique »

Nouvel Ordre Mondial : L’Ukraine est un « pion dans le jeu géopolitique »

ukraine-soros

Moscou a accusé jeudi les Etats-Unis et l’Union européenne d’avoir tenté de provoquer une révolution en Ukraine et d’utiliser Kiev comme un « pion dans le jeu géopolitique » contre la Russie.

« En Ukraine, les Etats-Unis et l’Union européenne (…) ont tenté de mener une nouvelle ‘révolution de couleur’, une opération de changement de régime contraire à la Constitution », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui s’exprimait à l’Institut des relations internationales (MGIMO), cité par les agences russes.

Moscou appelle « révolution de couleur » les changements de pouvoir comme la « révolution orange » en 2004 en Ukraine ou la « révolution de la Rose » en 2003 en Géorgie, qu’elle a accusé les Occidentaux d’avoir provoquées dans ces ex-républiques soviétiques.

« Par ailleurs, peu d’analystes sérieux doutent du fait qu’il ne s’agit pas du destin de l’Ukraine, on a simplement utilisé et on continue d’utiliser l’Ukraine comme un pion dans le jeu géopolitique », a ajouté M. Lavrov.

« Nos partenaires occidentaux, et avant tout les Etats-Unis, tentent de se comporter en vainqueurs de la Guerre froide et faire comme si on pouvait ne pas tenir compte de la Russie dans les affaires européennes et faire des choses portant directement préjudice aux intérêts de la Russie« , a-t-il déclaré.

Il s’agit selon lui de poursuivre « la politique d’endiguement de notre pays, à laquelle dans le fond l’Occident n’a jamais renoncé », a-t-il dit, utilisant le terme datant de l’époque de la Guerre froide.

« Il suffit de se souvenir de la propagande hystérique anti-russe répandue par les Etats-Unis et l’Europe bien avant les événements en Ukraine, la volonté de noircir par tous les moyens les Jeux Olympiques de Sotchi », a-t-il poursuivi.

7sur7.be, le 24 Avril 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*