Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Dans les coulisses de l’expérience scientifique des années 70 pour savoir si vous feriez l’amour avec un inconnu (Vidéos)

Dans les coulisses de l’expérience scientifique des années 70 pour savoir si vous feriez l’amour avec un inconnu (Vidéos)

Intéressant: Beaucoup d’hommes n’acceptent pas d’avoir un rendez-vous avec une femme inconnue, mais feraient volontiers l’amour avec elle.

—–

whatever Au milieu des années 1970, le psychologue Russell Clark de l’état de Floride donnait un discours à l’occasion d’un forum public sur le campus. Dans la foire aux questions qui s’en suivie, il, selon les mots sa compatriote Elaine Hatfield, « a largué une bombe »:

« Une femme, qu’elle soit attirante ou pas, n’a pas à s’inquiéter du timing pour chercher un homme. Ca arrive tout le temps. Tout ce qu’elle a à faire c’est montrer un homme du doigt, l’inviter et lui murmurer ‘viens chez moi’, et elle a fait une conquête. La plupart des femmes peuvent obtenir n’importe quel homme pour faire tout ce qu’elles veulent. Pour les hommes c’est plus difficile. Ils doivent s’inquiéter quant à la stratégie, le timing, et les combines.

Comme on pouvait s’y attendre, un grand nombre de femmes dans la foule ont pris ombrage de ces remarques. L’une d’entre elle a même décidé que son crayon ferait un meilleur missile qu’un stylo et le jeta dans sa direction.

Mais Clark a rapidement baissé la température en rapport à la situation bouillonnante avec un compromis. « Nous n’avons pas à lutter. Nous n’avons pas à bouleverser l’autre », a t-il imploré. « C’est une question empirique. Réalisons une expérience sur le terrain pour voir qui a raison! »

Et il l’a faite.

CLARK et un groupe d’étudiants ont programmé une expérience toute simple, qui a été conduite au début du printemps 1978: Cinq femmes d’âge collégial et quatre hommes d’âge collégial se tenaient debout, chacun leur tour, à l’un des cinq quadrilatères du campus de l’État de Floride un jour par semaine. Là, ils attendraient jusqu’à ce que ils aient repéré un membre du sexe opposé, qui, selon leurs goûts, était attirant(e). Ils s’approcheraient ensuite de leur cible, et, dans un endroit frais, d’une voix calme, diraient, « Je vous ai remarqué sur le campus. Je vous trouve très attirant(e) » L’expérimentateur poserait alors l’une des trois questions assignées au hasard: « Voulez-vous sortir avec moi ce soir? », « Voulez-vous venir à mon appartement ce soir? » ou « Voulez-vous coucher avec moi ce soir? ? »

Via Real Clear Science (lire la suite pour en savoir plus, mais je vous conseille plutôt de regarder les vidéos ci-dessous).

Regardez ces quelques vidéos qui ont été inspirées de l’étude de Clark:

Des hommes demandent à des femmes si elles veulent coucher avec eux, des femmes demandent à des hommes inconnus la même chose, des hommes demandent à des hommes et des femmes demandent à des femmes. Pouvez-vous deviner comment tout cela va t-il se terminer ?

via Disinfo.com

Publié le 20 avril, 2014 dans Histoire, Science, Société & Culture, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*