Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Yellowstone : Maintenant un troupeau d’élans fuit la zone !

Yellowstone : Maintenant un troupeau d’élans fuit la zone !

elans-fuite-yellowstone

Tout d’abord c’était des bisons qui ont quitté Yellowstone, maintenant des élans, et probablement prochainement des gens. Nous voyons les signes. Tout est écrit sur le mur. Les tremblements de Terre sur la côte ouest sont un signe d’un mouvement de tension de la Terre qui avance vers le Nord et vers une zone très sensible des Etats-Unis. La Californie et l’Alaska sont tous deux assis sur une faille donc s’il y a un tremblement de terre dans la région, soyez assurés que Yellowstone va certainement éclater aussi. C’est juste une question de temps avant qu’il ne rentre en éruption. Les Experts déclarent que Yellowstone dort, cependant ça n’est pas le cas. Il est très très actif.

C’est une situation si importante, que non seulement le troupeau de bisons qui s’est enfuit a été pris au sérieux par les médias de masse, mais à cette époque les agences de presse basées en Amérique disaient que Yellowstone était éteint. Tout comme ils nous disent toujours, qu’il n’y a rien à craindre. Circulez braves moutons il n’y a rien à voir. Réveillez-vous!

Des élans s’enfuient en masse

Des bisons fuient pour leur vie

Source : Before It’s News, le 5 Avril 2014

Publié le 6 avril, 2014 dans Animaux, Catastrophes Ecologiques, Etats-Unis, Monde, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*