Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Femme d’Adolf Hitler peut avoir été Juive

La Femme d’Adolf Hitler peut avoir été Juive

hitler-eva

Un documentaire britannique trouve des preuves ADN qui lient la maîtresse d’Hitler, Eva Braun, à une lignée maternelle Juive.

La maitresse de longue date du dirigeant nazi mal famé Adolf Hitler et la femme d’un jour, Eva Braun, a peut-être été d’origine juive, a révélé un documentaire à la télévision sur la chaine 4 Britannique, selon le Huffington Post.

Les créateurs du documentaire, intitulé ADN de Célébrités Mortes, avaient une équipe de scientifiques qui ont procédé à des tests ADN sur des échantillons de cheveux d’une brosse dont ils sont persuadés qu’elle appartenait à Braun. La brosse a été trouvée dans une boite en bois avec les initiales E.B. au refuge Alpin d’Hitler, le Berghof, où Braun passait la plupart de son temps.

Les scientifiques ont découvert une séquence particulière au sein de l’ADN qui est passée depuis la lignée maternelle appelée N1B1 qui, selon la Chaine 4, est « fortement associée » aux Juifs Ashkénazes.

Braun, qui a épousé Hitler un jour avant que les deux ne se suicident en 1945, est issue d’une famille catholique de la classe moyenne allemande, mais beaucoup de Juifs ashkénazes se sont convertis au catholicisme au 19e siècle en Allemagne.

Les créateurs du programme ont déclaré que la preuve ADN recueillie via les échantillons de cheveux était forte, mais qu’il n’y avait pas de certitude quant à savoir si les cheveux appartenaient à Eva Braun. Une comparaison de l’ADN de deux femmes vivantes, les seule descendantes de Braun, est nécessaire pour dissiper tout soupçon, mais les deux refusèrent alors qu’elles étaient sollicitées par les cinéastes.

Son fils Alan Baer a dit au Huffington Post: « Dans notre sous-soul, je me souviens qu’il y avait un sac de sport et dans le sac de sport, il y avait plusieurs poignards de cérémonie nazis, un crâne humain et dans ce cas précis avec les initiales en or, E.B. »

« Mon père était un Allemand d’origine Juive qui est venu en Amérique en 1929, » a t-il poursuivi. « En raison de son expérience, il était dans le CIC, qui a été un précurseur de la CIA, et il a été autorisé à aller dans ces endroits. »

« Quand les camps de concentration ont été libérés, il a été autorisé à aller les visiter. Sa mère et ses deux sœurs ont été emportées dans des camps. Il ne les a jamais retrouvé. »

Source : i24News, le 5 Avril 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*