Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les Etats-Unis auraient financé un réseau social pour déstabiliser le régime de Cuba

Les Etats-Unis auraient financé un réseau social pour déstabiliser le régime de Cuba

cuba-reseau-social

Des méthodes dignes de la Guerre froide à l’heure des réseaux sociaux. Les Etats-Unis auraient financé et mis sur pied le réseau social ZunZuneo pour alimenter la contestation du régime communiste des frères Castro à Cuba, indique l’agence de presse américaine AP (article en anglais).

Lancé en 2010, le projet ZunZuneo, « Twitter cubain », a été financé grâce à des montages financiers (une société-écran et des financements via des banques étrangères). Mais, selon AP, c’est bien l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid) qui soutenait ZunZuneo, sans que les Cubains en soient informés.

Jusqu’à 40 000 utilisateurs avant de fermer en 2012

Pour ne pas attirer l’attention des autorités cubaines (qui contrôlent les rares accès au web), le réseau social permettait l’échange d’informations « inoffensives » sur le football, la météo, la musique… Mais, une fois des objectifs d’audience atteints, il avait « pour but final de rassembler une masse importante de jeunes Cubains et d’animer des groupes de dissidents afin de déstabiliser le gouvernement communiste », indique La Tribune.fr.

ZunZuneo a rassemblé jusqu’à 40 000 utilisateurs avant de fermer en 2012, à la suite de l’arrêt de son financement. « La création de ce système est entourée de mystères : personne ne sait qui l’a autorisé (…) ni comment ses participants ont obtenu les coordonnées téléphoniques [ZunZuneo fonctionnait via SMS] auprès de l’opérateur de téléphonie mobile Cubacell de près de 500 000 Cubains », explique Le Monde.fr. Toutefois, ZunZuneo a été rendu public quelques mois après l’arrestation à La Havane de Alan Gross. Cet Américain travaillait pour un sous-traitant de l’Usaid. Il a été arrêté alors qu’il fournissait du matériel de communication par satellite à des opposants. Depuis, il a été condamné à quinze ans de prison pour « atteinte à l’indépendance et à la sûreté de l’Etat ». Une peine que les Etats-Unis ont toujours dénoncée.

Publié le 4 avril, 2014 dans Etats-Unis, Internet, Monde, Politique & Loi, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*