Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’Héritier Richissime des du Pont est Reconnu Coupable de Viol sur Mineur et n’ira Pas en Prison

L’Héritier Richissime des du Pont est Reconnu Coupable de Viol sur Mineur et n’ira Pas en Prison

du-pont-heir

(CNN) – Bien que Robert H. Richards IV a été reconnu coupable de viol, le riche héritier de la fortune familiale des du Pont a évité la prison par un tribunal du Delaware en 2009 parce qu’il ne s’en « serait pas bien tiré » derrière les barreaux, selon des documents judiciaires obtenus mardi par CNN.

Richards est le petit petit-fils du grand magnat de la chimie, Irénée du Pont.

Il a été condamné à huit ans de prison en 2009 pour avoir violé sa fille bébé, mais le juge du Delaware qui a signé l’ordre d’incarcération a dit: « le défenseur ne s’en tirera pas si bien » en prison et la sentence a été suspendue.

Les documents montrent que, Richards a été placé en liberté conditionnelle pour huit années et a été ordonné de se faire soigner et a été inscrit en tant que criminel sexuel. Il est également interdit de rentrer en contact avec des enfants de moins de 16 ans, y compris avec ses propres enfants.

Les documents n’ont jamais été fermés, mais la décision a réussi à passer inaperçue jusqu’à Mars dernier, quand l’ex-épouse de Richards, Tracy Richards, a déposé une plainte à la Cour Supérieure du Delaware au nom de leurs enfants alléguant « des préjudices corporels résultant d’abus sexuel durant l’enfance. » La plainte de 11 pages allègue que leur fille, a non seulement été victime d’abus, mais Richards a aussi abusé de leur fils.

Alors qu’il a été reconnu coupable d’avoir violé sa fille, Richards n’a jamais été accusé d’avoir agressé sexuellement son fils, selon Jason Miller, un porte-parole pour le bureau du procureur général du Delaware. […]

Source : CNN, le 2 Avril 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*