Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les maghrébins flippent : les filles nord-africaines sortent de plus en plus avec des Noirs

Les maghrébins flippent : les filles nord-africaines sortent de plus en plus avec des Noirs

multiculti-arabe-noir

Les cités se déchirent depuis quelques temps, parce que les filles arabes sortent avec des Noirs. Et les Arabes n’aiment pas ca. Nous avons interviewé Haissam, qui travaille pour une association pour jeunes dans la banlieue-Est de Paris.

En parcourant les réseaux sociaux, on assiste à une chasse aux sorcières moderne : ces filles arabes sont très critiquées parce qu’elles s’éloigneraient des traditions musulmanes.

Il y a toujours eu une rivalité ente les jeunes Noirs et les jeunes maghrébins. Mais ca n’était pas trop sérieux. Aujourd’hui, les insultes fusent. Ces filles arabes sont accusées d’être trop maquillées, de sortir tard le soir, de boire, de fumer, et de prendre l’islam comme excuse ou comme paravent. Les filles maghrébines sortiraient avec des Noirs parce qu’elles trouvent les jeunes de leur communauté trop bornés et trop autoritaires.

On entend souvent ces filles dire qu’elle veulent avoir des enfants métissés à cause de célébrités comme Angelina Jolie et Brad Pitt. Le métissage, c’est à la mode. Et les Noirs ont la cote en France grace au rap et au hip-hop.

Quand une nord-africaine sort avec un noir, elle est montrée du doigt, et insultée. Certains jeunes arabes voient ça comme une trahison. Quelques années plus tôt, c’était les Français le problème : les filles étaient accusées de s’occidentaliser. Aujourd’hui, c’est de pire en pire : on voit des Noirs qui balancent des phrases comme : « on va engrosser vos soeurs, et dans quelques temps, les arabes n’existeront plus ».

(…) Ca devient même une obsession pour certains. On voit ces photos de filles balancées sur les réseaux, « parce qu’elles ont trahi les leurs ». Et j’en rencontre beaucoup dans la vie réelle de ces jeunes. Ils sont sur cette ligne à 100%.

Vice.com (en anglais) – [L’article existe en fait en français : « La chasse aux « beurettes à renoi » est ouverte sur Facebook » ]

Complément : Des pages Facebook appellent à châtier des « beurettes »

Complément vidéo:

«Nous vivons dans des sociétés dans lesquelles chacun vit au détriment de l’autre, où chacun rencontre à chaque instant la culture de l’autre non pas comme un enrichissement, mais comme une agression permanente (…) Une société multiculturelle est une société multi-conflictuelle, multi-raciste et multi-agressive. Ça n’est pas une société durable. Et ca n’est pas une société dans laquelle il fait bon vivre.»


Publicité

Laissez un commentaire

*