Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Obama est Inquiet de la Perspective qu’une Ogive Nucléaire Explose à New York

Obama est Inquiet de la Perspective qu’une Ogive Nucléaire Explose à New York

bombe-nucleaire

Mardi 25 Mars 2014, le président des États-Unis, Barack Obama, s’est dit plus inquiet par la perspective de l’explosion d’une arme nucléaire à New York que par les récentes actions de la Russie.

Au cours d’une conférence de presse à La Haye, aux Pays-Bas – un journaliste a demandé à Barack Obama, si son adversaire lors de la dernière élection présidentielle, Milt Romney, n’avait pas eu raison en déclarant que la Russie demeurait le plus important ennemi géopolitique des Etats-Unis. La question s’inscrit bien sûr dans la foulée de l’annexion de la Crimée par la Russie.

Selon le président, les actions de la Russie posent un problème mais elles ne sont pas la plus grande menace à la sécurité nationale des États-Unis.

« Lorsqu’il est question de notre sécurité, je continue d’être plus préoccupé par la perspective de l’explosion d’une arme nucléaire dans Manhattan » a-t-il déclaré.

Obama a fait cette remarque aux côtés du Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, après un sommet sur la sécurité nucléaire à La Haye. La Russie a participé au sommet et a approuvé la déclaration finale de la réunion sur le renforcement de la sécurité nucléaire.

Le vice-ministre des Affaires étrangères russe Dmitri Rogozine a toutefois prévenu que la Russie utilisera des armes nucléaires si elle était attaquée. Il a notamment fait la remarque suivante au cours des discussions sur les systèmes de défense antimissiles installés en Europe par les États-Unis :

« On peut expérimenter aussi longtemps que l’on veut des ogives non nucléaires sur des transporteurs de missiles stratégiques », a déclaré Rogozine. « Mais il faut garder à l’esprit que s’il y a une attaque contre nous, nous allons certainement recourir à des armes nucléaires dans certaines situations pour défendre notre territoire et nos intérêts. »

Sources : Le Journal du Siècle, le 26 Mars 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*