Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

François Hollande : un aller-retour à 10 000 € pour aller voter, normal ?

François Hollande : un aller-retour à 10 000 € pour aller voter, normal ?

fh

Lui qui conseillait en début de mandat le train, François Hollande a préféré l’avion cette fois-ci pour aller voter à Tulle ce dimanche pour le 1er tour des municipales. Un bulletin à 10 000 €.

Pour aller voter ce dimanche lors du premier tour des municipales, François Hollande a utilisé l’avion présidentiel pour se rendre à Tulle en Corrèze, un aller-retour à 9200 € selon LeFigaro.fr, 15 000 € selon Lepoint.fr.

Normal, c’est le Président, dirons certains. Rien de choquant à cela. Mais quand on regarde dans le rétroviseur, on s’éloigne de la stratégie de campagne du « Président normal » face à un Nicolas Sarkozy à la réputation « Bling Bling ». Et là ce n’est plus en adéquation avec l’image que voudrait véhiculer François Hollande. A croire qu’il serait rattrapé par la « fonction » présidentielle.

François Hollande : un aller-retour à 10 000 € pour aller voter, normal ?
Midilibre.fr
24/03/2014, 14 h 09 | Mis à jour le 24/03/2014, 15 h 12
191 réactions
François Hollande a voté à Tulle pour le premier tour des Municipales ce dimanche 23 mars.
François Hollande a voté à Tulle pour le premier tour des Municipales ce dimanche 23 mars. (AFP – GUILLAUME HORCAJUELO)

Lui qui conseillait en début de mandat le train, François Hollande a préféré l’avion cette fois-ci pour aller voter à Tulle ce dimanche pour le 1er tour des municipales. Un bulletin à 10 000 €.

Pour aller voter ce dimanche lors du premier tour des municipales, François Hollande a utilisé l’avion présidentiel pour se rendre à Tulle en Corrèze, un aller-retour à 9200 € selon LeFigaro.fr, 15 000 € selon Lepoint.fr.

Normal ?

Normal, c’est le Président, dirons certains. Rien de choquant à cela. Mais quand on regarde dans le rétroviseur, on s’éloigne de la stratégie de campagne du « Président normal » face à un Nicolas Sarkozy à la réputation « Bling Bling ». Et là ce n’est plus en adéquation avec l’image que voudrait véhiculer François Hollande. A croire qu’il serait rattrapé par la « fonction » présidentielle.

Il aurait pu prendre le train

Dans un article du Monde.fr de juin 2012, le quotidien démontrait que la stratégie de normalité du nouveau Président ne tiendrait pas la distance. Dès le début de son quinquennat, il demandait aux membres du gouvernement de prendre l’avion le moins possible. Pour donner l’exemple, il avait lui-même préféré le train pour se rendre à Bruxelles fin mai 2012 mais rapidement la question de sa sécurité s’était posée. Ce qu’Henri Guaino, ex-conseiller de Sarkozy n’avait d’ailleurs pas trouvé « très professionnel » de la part du Président.

Car au final les mesures de sécurité seraient plus complexes à gérer lors d’un déplacement en train. Lemonde.fr expliquant que les routes, les ponts, à proximité de la ligne ferroviaire empruntée, doivent être surveillées et contrôler. Il arrive même que l’on mobilise un avion (vide !) qui suit le train, au cas où il arrive un problème. Du coup, prendre l’avion présidentiel est bien plus adapté.

Il pourrait voter à Paris

Pour le journaliste du Point.fr, le Président aurait très bien pu trouver une autre solution, moins coûteuse : s’inscrire sur les listes parisiennes pour voter sur place non loin de l’Elysée. Mais Tulle reste son fief électoral alors pour l’image…

Midi Libre, le 24 Mars 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*