Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Tout ultimatum de la Russie à l’Ukraine serait une «escalade dangereuse», préviennent les États-Unis

Tout ultimatum de la Russie à l’Ukraine serait une «escalade dangereuse», préviennent les États-Unis

Les Etats-Unis ont prévenu lundi que tout ultimatum lancé par la Russie à l’Ukraine à propos de la Crimée constituerait une « escalade dangereuse » dans cette crise internationale.

obama-poutine

Le département d’Etat était interrogé sur une déclaration d’un responsable du ministère ukrainien de la Défense selon laquelle les forces russes avaient adressé un ultimatum aux militaires ukrainiens en Crimée, les enjoignant de se rendre sous peine d’être attaqués.

La porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki a dit ne pas disposer d' »information indépendante » sur le sujet.

« Mais, bien entendu, ces informations aujourd’hui de menaces d’usage de la force contre des infrastructures militaires ukrainiennes, si elles étaient vraies, constitueraient selon nous une escalade dangereuse de la situation », a-t-elle commenté.

Mme Psaki a ajouté que Washington « en tiendrait la Russie directement responsable ».

Elle a rappelé qu' »au cours des 72 dernières heures, la communauté internationale a été très unie », contre les agissements de Moscou en Crimée, notamment via « le communiqué fort du G7 ».

L’Ukraine a accusé lundi la Russie d’augmenter sa présence militaire en Crimée contrôlée de facto par des commandos armés, les Occidentaux multipliant les menaces d’isolement contre Moscou dans cette crise qui a semé un vent de panique sur les marchés financiers.

Suspension des liens militaires

Les États-Unis ont « suspendu tous les liens militaires » entre Washington et Moscou à la suite de l’intervention russe en Crimée, a annoncé lundi le Pentagone.

« Cela comprend les exercices et réunions bilatérales, les escales de navires et les conférences de planification militaire », affirme le porte-parole de la défense américaine, le contre-amiral John Kirby, dans un communiqué.

Dimanche, les sept pays du G7 avaient annoncé la suspension de leurs préparatifs pour le sommet du G8 en Russie, à Sotchi, en juin prochain.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry doit quitter Washington lundi soir et se rendre à Kiev mardi, en signe de soutien au nouveau régime ukrainien face à « l’occupation » de la Crimée par la Russie, selon Washington.

Des entretiens étaient également prévus entre M. Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov, mercredi et jeudi, en marge de réunions internationales à Paris et à Rome. Ces entrevues sont « toujours en train d’être finalisées », a dit Jennifer Psaki, sans confirmer qu’elles auront lieu, ni dire si elles seraient annulées.

HuffingtonPost.ca

Publié le 4 mars, 2014 dans Conflits & Guerres, Etats-Unis, Politique & Loi, Russie.

Publicité

Laissez un commentaire

*