Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

C’était il y a un an. Angleterre : un écolier de neuf ans se pendait dans sa maison car il était « trop blanc » pour ses petits camarades

C’était il y a un an. Angleterre : un écolier de neuf ans se pendait dans sa maison car il était « trop blanc » pour ses petits camarades

Un petit garçon de 9 ans Aaron Dugmore a été retrouvé par sa mère pendu dans sa chambre de son domicile à Birmingham car il était victime d’intimidations et de brimades de la part de ses camarades de classe parce qu’il était blanc.

infidelsofbritain

C’est le deuxième plus jeune «suicide» de toute l’histoire de la Grande-Bretagne provoqué par l’humiliation.

Il se serait suicidé car harcelé par un groupe d’Indo / Pakistanais qui lui reprochait « d’être blanc »

Ndlr : Attention « Asian » en UK ne veut pas nécessairement dire « Asiatique ». En référence à leurs anciennes colonies des Indes, les Anglais appellent les personnes originaires de cette région d’Asie : « Asian ».

Ses parents ont déclaré que le petit Aaron avait déjà été menacé par un des élèves « asiatique » avec un couteau en plastic. Il lui avait dit « la prochaine fois ce sera avec un vrai couteau »…

Un autre élève de ce groupe ethnique lui aurait dit que «toutes les personnes de race blanche devraient être mortes » et le jeune Aaron était alors contraint de se cacher de ses tyrans dans la cour à l’heure du déjeuner.

La mère d’Aaron, Kelly Marie Dugmore , 30 ans et son beau-père Paul Jones, 43 ans, ont déclaré que malgré leurs plaintes répétées à l’école , rien n’avait été fait pour mettre fin à ce harcèlement.

Aaron était entré à l’école primaire d’Erdington Hall de Birmingham à l’âge de cinq ans, une école où 75 % des élèves sont issus des minorités ethniques.

« Aaron s’entendait pourtant bien avec ses autres petits camardes mais pour lui être victime de railleries discriminatoires permanentes en raison de la couleur de sa peau me rend malade » a dit sa mère […]

Suite en anglais sur le Daily Mail

Publié le 28 février, 2014 dans Education, Grande-Bretagne, Immigration, Jeunesse, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*