Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Ukraine : tension à Sébastopol, deux blindés russes stationnent en ville

Ukraine : tension à Sébastopol, deux blindés russes stationnent en ville

blinde-russe

Les Russes ont décidé de bander leurs muscles en Crimée. Deux véhicules blindés russes stationnaient mardi à Sébastopol, ville pro-russe du sud de l’Ukraine où quelque 500 manifestants ont à nouveau réclamé la validation de l’élection d’un citoyen russe à la tête de la mairie. La situation est particulièrement tendue, en raison de la présence d’une base de la marine russe. Cette partie du pays n’est pas favorable au mouvement Maidan qui a pris le pouvoir à Kiev, ce week-end. Depuis la fuite du pouvoir de Viktor Ianoukovitch, la ville est en proie à de multiples tensions.

Un véhicule blindé était visible sur le territoire de l’état-major de la flotte russe de la mer Noire et un autre dans la cour de la Maison de Moscou, en plein centre-ville. Certains pro-russes se prenant même en photo près des véhicules blindés selon la reporter de Channel 4.

sebastopol-tweet

Manifestations pro-russes depuis 3 jours

Un porte-parole de la flotte russe de la mer Noire, s’est refusé à tout commentaire alors que des médias locaux affirment qu’ils ont été placés là pour faire face à d’éventuelles «attaques terroristes».

Quelque 500 manifestants pro-russes se sont à nouveau rassemblés mardi non loin de la maison de Moscou pour faire valider la nomination d’Alexeï Tchaly, un citoyen russe, élu à main levé au poste de maire de la ville, ce lundi. «Nous sommes des manifestants pacifiques, pour l’instant», a lancé l’un d’entre d’eux, Alexandre Siniavski, devant les autres manifestants.

ukraine-russie

Dimanche, un autre rassemblement avait attiré environ 10.000 personnes à l’appel de mouvements pro-russes afin de protester contre «les fascistes» arrivés au pouvoir à Kiev au cours du week-end.

VIDEO. Manifestation pro-russe à Sébastopol

Des renforts militaires russes en Crimée

Par ailleurs des médias russes, comme Izvetsia, confirment que la Russie a envoyé discrètement des renforts sur zone. Plusieurs navires de guerre font route depuis de la ville russe de Kubinka, avec à leur bord un régiment de troupes spéciales, vers la ville de Sébastopol. Le site de la Marine russe a lui aussi fait état de mouvement de troupes Ainsi le « Nikolay Filchenkov », un navire de la flotte de la mer noire basé à Temryuk (Russie), a envoyé 200 hommes du 328 ème bataillon de fusiliers marins et 10 transporteurs de troupe blindés vers Sébastopol.

Situation aussi tendue à Simféropol

A Simféropol, chef-lieu de la Crimée, quelque 500 manifestants pro-russes ont manifesté mardi devant le Parlement local pour réclamer plus d’autonomie. «Nous allons nous battre pour notre autonomie (…) Les néo-nazis ne passeront pas en Crimée», a déclaré le président du Parlement local, Volodymyr Konstantinov. «Les habitants de la Crimée sont indignés par le fait que le nouveau pouvoir les ignore», a-t-il ajouté.

La Crimée jouit du statut de «république autonome», et ses autorités locales avaient suggéré début février d’amender la Constitution locale pour faire de la Russie la «garante» de cette autonomie par rapport au reste de l’Ukraine. Cette initiative avait relancé les inquiétudes sur des tendances séparatistes dans le pays.

Le Premier ministre de Crimée, Anatoli Moguilev a de son côté appelé mardi les habitants de la péninsule «à s’abstenir de déclarations qui pourraient entraîner la tragédie» et des victimes humaines.

Le député russe Leonid Sloutski, chef de la commission parlementaire de la Douma en charge des affaires d’ex-républiques soviétiques s’est rendu mardi à Simféropol où il déclaré: «Nous estimons que Ianoukovitch est toujours le président légitime d’Ukraine». «La Russie est pour l’intégrité territoriale de l’Ukraine», a-t-il ajouté.

division-linguistique-ukrai
La répartition des langues en Ukraine | Before It’s News

source


Publicité

Laissez un commentaire

*