Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Temple Karni Mata, le Paradis des Rats

Le Temple Karni Mata, le Paradis des Rats

Histoire du Temple

Karni Mata (née le 2 octobre, 1387 – décédée le 23 mars 1538) est une sage hindoue née au sein de la communauté ou caste Charan, et adorée comme étant l’incarnation de la Déesse Durga (« l’Inaccessible ») par ses dévots1. Karni signifie en hindi « miracles », et Mata « Mère ». Elle est la déité officielle de la famille royale de Jodhpur et de Bikaner. Durant son existence, Karni Mata aida à la pose de la première pierre de deux des plus importants forts du Rajputana. Elle vécut une vie d’ascète, de sadhvi, et la plupart des temples lui étant dédiés le furent de son vivant. Les temples dédiés durant son vivant diffèrent d’ailleurs des autres temples dédiés à sa personne (représentée sous la forme de Durga), par le fait qu’ils ne contiennent pas d’image ou idole la figurant, mais l’empreinte de pied qui symbolise sa venue en ce lieu.

Selon la légende locale, Karni, mystique du XIVe siècle et incarnation de la Déesse Durga, implora le Dieu Yama, le Dieu des morts, qui juge et distribue les nouvelles naissances à chaque vie selon ses actes, de ressusciter le fils aimé d’un de ses conteurs, bardes et poètes.

Yama refusa dans un premier temps, puis finit par accepter et autorisa Karni Mata à ramener parmi les siens non seulement l’âme du fils décédé du conteur, mais aussi celle de tous les autres conteurs et poètes, non sous la forme d’une naissance humaine, mais en se réincarnant en rats, ainsi protégés par la sadhvi Karni Mata, dont même les enfants mâles eux aussi reçurent la permission de Yama de pouvoir retrouver la vie auprès de leur mère en se réincarnant en rat. Les rats sont les premiers dévots privilégiés de Karni Mata.

Wikipedia

Le Temple est le lieu où vivent plus de 20 000 rats, voici quelques photos du lieu, magique pour certain, horrible pour d’autres,

temple-1

rats-1

rats-2

rats-3

rats-4

rats-5

rats-6

rats-7

rats-8

rats-9

rats-10

Publié le 23 février, 2014 dans Animaux, Inde, Religions & Mythologies.

Publicité

Laissez un commentaire

*