Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Japon refuse de rendre 300 kg de Plutonium aux Etats-Unis; la Chine balise

Le Japon refuse de rendre 300 kg de Plutonium aux Etats-Unis; la Chine balise

plutonium-bomb

La Chine a exhorté lundi le Japon à retourner aux fournisseurs plus de 300 kg de matériel nucléaire qui pourrait être utilisé pour produire des armes nucléaires, et à équilibrer son stock nucléaire.

« L’important stock de matériel nucléaire du Japon, qui comprend des substances nucléaires de qualité militaire, implique la sécurité nucléaire et des risques quant à la non prolifération », a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying lors d’une conférence de presse régulière.

Cela va également à l’encontre des règlements de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) qui demande aux pays de maintenir un équilibre entre la demande et l’offre en matériels nucléaires, a rappelé Hua.

Les Etats-Unis ont offert 331 kg de plutonium de qualité militaire, dont une partie produite par le Royaume-Uni, au Japon pendant la Guerre froide, a rapporté l’agence de presse japonaise Kyodo fin janvier. Le plutonium hautement concentré, conservé par l’agence japonaise de l’énergie atomique, pourrait être utilisé pour produire 40 à 50 armes nucléaires. Le Japon possède en outre 44 tonnes de plutonium qui pourraient être utilisées pour des réacteurs nucléaires.

Les Etats-Unis n’ont cessé de demander au Japon de restituer ce matériel depuis le premier sommet sur la sécurité nucléaire en 2010. Les deux parties devraient parvenir à un accord lors du 3e sommet prévu en mars aux Pays-Bas.

« Le Japon n’a pas restitué le matériel, ce qui a provoqué l’inquiétude de la communauté internationale. La Chine est profondément préoccupée et attend des explications », a précisé Hua.

Elle a exhorté le Japon, pays membre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, à honorer ses obligations et à rendre le matériel le plus tôt possible.

« Nous exhortons également le Japon à établir l’équilibre entre sa demande et l’offre de matériels nucléaires conformément aux règlements de l’AIEA », a assuré la porte-parole.

Source : Chine Informations


Publicité

Laissez un commentaire

*