Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Twitter accuse le Venezuela de bloquer des images

Twitter accuse le Venezuela de bloquer des images

Twitter a accusé Caracas d’avoir bloqué des images sur son réseau, alors que le pays est le théâtre de manifestations anti-gouvernementales.

venezuela

Twitter a accusé vendredi le Venezuela d’avoir bloqué des images sur son réseau, alors que le pays est le théâtre de manifestations anti-gouvernementales depuis une dizaine de jours.

«Je peux confirmer que des images de Twitter sont actuellement bloquées au Venezuela. Nous pensons que c’est le gouvernement qui les bloque», a déclaré un porte-parole du réseau social dans un email à l’AFP.

Certains utilisateurs vénézuéliens de Twitter s’étaient plaints que des photos des manifestations ne soient pas visibles chez l’opérateur public Cantv, qui a «catégoriquement» démenti vendredi être à l’origine «des problèmes rapportés par les utilisateurs (…) pour charger les images sur Twitter».

Twitter a alors proposé à ses utilisateurs un outil permettant de passer outre ce blocage, par l’envoi de textos.

Protestation anti-gouvernementale

Les Vénézuéliens se sont servis des réseaux sociaux pour publier des photos des manifestations, tandis que les télévisions se sont abstenues d’en diffuser, par peur d’être sanctionnées.

Ces mobilisations, à Caracas et en province, s’inscrivent dans le cadre d’un mouvement de protestation anti-gouvernemental lancé il y a une dizaine de jours par des étudiants qui s’insurgent contre la vie chère, l’insécurité et les pénuries dans le pays pétrolier.

Mercredi, la capitale avait été le théâtre de la plus importante mobilisation contre le président Maduro depuis son élection en avril 2013, qui s’est soldée par trois morts, des dizaines de blessés et une centaine d’interpellations.

Un millier d’étudiants ont manifesté à nouveau vendredi à Caracas, tandis que le gouvernement a lui appelé ses partisans à manifester samedi.

Le Matin

Publié le 15 février, 2014 dans Internet, Monde, Politique & Loi, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*