Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Viviane Reding : « Les Britanniques sont trop ignorants au sujet de l’Europe pour que l’on organise un référendum »

Viviane Reding : « Les Britanniques sont trop ignorants au sujet de l’Europe pour que l’on organise un référendum »

Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, a déclaré que le débat sur l’Europe en Grande Bretagne a été si « déformé » que les gens ne peuvent pas prendre une « décision éclairée » quant à savoir s’il faut ou non rester dans l’Union européenne.

viviane

Mme Reding qui se vantait que 70 pour cent des lois du Royaume-Uni sont maintenant promulguées à Bruxelles, a également stigmatisé la volonté de David Cameron de réduire l’immigration en provenance de l’Europe, en disant que c’était incompatible avec l’appartenance à l’UE.

S’exprimant lors d’un événement parrainé par l’UE à Londres et qualifié de « Dialogue Citoyen », Mme Reding a accusé les politiciens et les médias britanniques de tant dénaturer l’UE qu’il est désormais impossible de tenir un référendum équitable sur l’appartenance de la Grande-Bretagne à l’UE.

« Vous êtes sur le point d’avoir à prendre peut-être une décision nationale ? » a-t-elle dit. « Est-ce que les gens à qui on va demander de voter savent sur quoi ils vont voter ? »

«Le fait est que, très souvent , je vois que la vérité est présentée de façon complètement déformée. Comment voulez-vous alors que les gens prennent une décision éclairée ? Ils ne le peuvent tout simplement pas ».

Le ministre pour l’Europe David Lidington a critiqué ces commentaires, en rappelant que les points de vue favorables à l’UE reçoivent une large diffusion au Royaume-Uni, y compris sur la BBC.

Il a ajouté : « Il est très dangereux de commencer à faire des hypothèses sur ce qui rend une personne qualifiée pour voter. »

Pawel Sidlicki, du « think tank » Open Europe , a déclaré quant à lui : « Mme Reding incarne la façon dont les élites européennes entendent traiter le public : ils font mine en apparence d’approuver les débats avec les citoyens, mais ils rejettent toute critique de fond. »
« Disqualifier les préoccupations légitimes des citoyens d’une façon aussi autoritaire ne peut que pousser les gens vers les partis populistes anti- européens. Malheureusement , les politiciens de l’UE comme Mme Reding font souvent un meilleur travail pour conduire les électeurs vers ces partis que ces partis ne le font eux-mêmes ».

Mais Mme Reding a déclaré que le public britannique devait être plus conscient des «faits» sur l’Europe.
Elle a déclaré que le Parlement européen était désormais « le parlement le plus puissant en Europe », en raison de son rôle dans la signature de nouvelles lois européennes proposées par la Commission européenne.

« Soixante-dix pour cent des lois dans ce pays sont co-décidées par le Parlement européen », a-t-elle dit. « Il n’est donc pas neutre de savoir qui vous avez envoyé au Parlement européen ».

Mme Reding a également suggéré que la Grande-Bretagne devrait quitter l’UE si M. Cameron poursuit dans sa volonté de limiter l’immigration en provenance d’Europe.
Elle a dit qu’il n’était «pas possible » de limiter la libre circulation des personnes, tout en conservant la libre circulation des biens, des services et des capitaux.

Daily Mail via FDS

Revoir : « Il n’y a plus de politiques intérieures nationales… »

Publié le 13 février, 2014 dans Europe & UE, Grande-Bretagne, Politique & Loi, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*