Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Des rats géants peuvent coloniser la Terre si l’humanité disparait

Des rats géants peuvent coloniser la Terre si l’humanité disparait

rats

Par La Voix de la Russie | Avec leur capacité à coloniser tous types de milieux, les rats seraient les meilleurs candidats pour prendre la suite des humains après une éventuelle extinction de masse. Selon une équipe de scientifiques, ils pourraient alors devenir de plus en plus gros, informe maxisciences.com.

Qui pourraient être nos successeurs si l’humanité venait à disparaître ? Quelle espèce serait capable de se multiplier et se disperser à l’image de l’espèce humaine ? Les rats, selon l’équipe de Jan Zalasiewicz de l’université de Leicester. En effet, d’après ces chercheurs, les rongeurs seraient en pole position pour prendre le pouvoir.

Une possibilité qui a de quoi déplaire à beaucoup. Mais pas de panique car cela ne pourrait pas arriver avant encore quelques millions d’années et plusieurs étapes. La première est, bien sûr, la fin de l’humanité, explique LiveScience, qui relaie l’information. Par le passé, la Terre a déjà connu au moins cinq épisodes d’extinction de masse. Le dernier épisode date d’il y a 65 millions d’années et a provoqué la disparition des dinosaures au profit des petits mammifères. Ces derniers se sont alors multipliés et ont gagné en taille au fil du temps.

Et pourquoi les rats ? Ces rongeurs ont déjà largement prouvé qu’ils étaient capables de coloniser durablement toutes sortes d’environnements, y compris des îles. Preuve de leur résistance, les efforts des humains pour réduire les populations de rats ont généralement été voués à l’échec. D’une manière générale, ils s’adaptent à la plupart des lieux et des conditions auxquels ils sont confrontés. D’après des calculs basés sur le rythme des repopulations après une extinction de masse, il faudrait entre 3 et 10 millions d’années pour que les rats se hissent en haut de l’échelle.

La Voix de la Russie

Publié le 10 février, 2014 dans Animaux, Monde.

Publicité

Laissez un commentaire

*