Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le ‘TF1’ du Japon réécrit l’histoire; Naoki Hyakuta dit que le Japon a été attiré dans la Seconde Guerre Mondiale tout en libérant l’Asie du Colonialisme Blanc (Màj : Réaction des USA)

Le ‘TF1’ du Japon réécrit l’histoire; Naoki Hyakuta dit que le Japon a été attiré dans la Seconde Guerre Mondiale tout en libérant l’Asie du Colonialisme Blanc (Màj : Réaction des USA)

japon-ww2

Naoki Hyakuta dit le Japon a été attiré dans la Seconde Guerre mondiale par l’Amérique tout en libérant l’Asie du colonialisme blanc. [Il dit aussi que l’utilisation d’esclaves sexuelles était tout à fait normale.] Independent.co.uk

——

La Chine envoie constamment ses navires de garde côtière vers ces îles. Elle a également établi une zone d’identification des avions pour assurer la défense antiaérienne de la zone contestée.

(…) De son côté le Japon a réagi en faisant décoller ses avions de combat. Cette confrontation en mer joue en faveur des politiciens et des journalistes japonais qui voudraient réécrire l’histoire de la Seconde guerre mondiale au profit de la conjoncture politique actuelle. En témoigne par exemple la déclaration de l’un des dirigeants de la télévision publique NHK Naoki Hyakuta, affirmant qu’il n’y a pas eu de massacres en 1937 à Nankin, la capitale chinoise à l’époque. Selon les historiens chinois, les occupants y ont tué 300 000 personnes. Après la guerre, le tribunal international a annoncé que 142 000 habitants y avaient trouvé la mort. Le ministère chinois des Affaires étrangères a qualifié la déclaration de Naoki Hyakuta de défi impudent à la conscience humaine et y voit une tentative de déformer l’histoire.

Pékin place ces rappels historiques au même rang de gravité que la récente visite du premier ministre Abe au sanctuaire Yasukuni de Tokyo, où reposent les stèles des criminels de guerre japonais. Tout cela, d’après la presse chinoise, illustre l’aspiration du gouvernement japonais à rétablir le « militarisme » japonais.

« Le conflit sino-japonais va crescendo, analyse Iakov Berguer, expert à l’Institut de l’Extrême-Orient. Pour l’instant, rien n’indique que les puissances tentent d’apaiser la polémique. Heureusement, l’exacerbation des tensions est principalement verbale jusqu’ici. Néanmoins, on peut difficilement s’attendre à ce que les dirigeants chinois et japonais se fassent des concessions à Sotchi. Chacun poursuit ses propres objectifs. La Chine cherche à arracher le Japon aux USA, et le Japon souhaite se libérer des entraves de la Constitution d’après-guerre et obtenir le droit de gérer librement son armée, comme tous les pays normaux ». (…) Ria Novosti

——

Un attaché de presse de l’Ambassade des États-Unis au Japon a dénoncé, le 8 janvier, les remarques de Naoki Hyakuta, membre du conseil d’administration de la NHK, qui avait nié le massacre de Nanjing. Selon l’officiel américain, les remarques vont à l’encontre des connaissances élémentaires.

Selon ces remarques, citées par Kyodo News Agency, les États-Unis souhaitent que des personnalités japonaises, dignes et responsables, puissent contrôler de telles paroles provocatrices, qui font monter la tension dans la région Asie-Pacifique. CRI Online

Publié le 8 février, 2014 dans Chine, Conflits & Guerres, Etats-Unis, Histoire, Japon.

Publicité

Laissez un commentaire

*